Jakobsen a subi une opération de cinq heures au visage dans la nuit de mercredi à jeudi. Le sprinter de 23 ans est en soins intensifs et son état est stable. L'intention est de le sortir de son coma artificiel ce vendredi. Groenewegen a également chuté après la ligne d'arrivée et s'est fracturé la clavicule. Il a été disqualifié. Patrick Lefevere, le manager de Deceuninck-Quick Step, a menacé de poursuivre le sprinter néerlandais en justice. "Cet homme devrait aller en prison", avait écrit Lefevere peu après le crash sur Twitter. La justice polonaise a recueilli des preuves et va enquêter pour savoir si Groenewegen doit être inculpé. (Belga)

Jakobsen a subi une opération de cinq heures au visage dans la nuit de mercredi à jeudi. Le sprinter de 23 ans est en soins intensifs et son état est stable. L'intention est de le sortir de son coma artificiel ce vendredi. Groenewegen a également chuté après la ligne d'arrivée et s'est fracturé la clavicule. Il a été disqualifié. Patrick Lefevere, le manager de Deceuninck-Quick Step, a menacé de poursuivre le sprinter néerlandais en justice. "Cet homme devrait aller en prison", avait écrit Lefevere peu après le crash sur Twitter. La justice polonaise a recueilli des preuves et va enquêter pour savoir si Groenewegen doit être inculpé. (Belga)