Dans le viseur du fonds et du club, on ne retrouve rien de moins que la Fédération internationale de football (Fifa), l'Union européenne du football (l'UEFA) et l'Union belge (URBSFA), rapporte L'Echo mercredi.

Le fonds Doyen Sports, actif dans la propriété de joueurs par des tiers, a signé une convention avec le RFC sérésien en vue de lui prêter de l'argent. Mais depuis le début du mois de janvier, une directive adoptée par la Fifa à la demande de l'UEFA empêche cette pratique. Et la directive en question est appliquée par l'Union belge.

En référé, le fonds et le club de football demandent la suspension du règlement en attendant que la question ne soit tranchée sur le fond.

Dans le viseur du fonds et du club, on ne retrouve rien de moins que la Fédération internationale de football (Fifa), l'Union européenne du football (l'UEFA) et l'Union belge (URBSFA), rapporte L'Echo mercredi.Le fonds Doyen Sports, actif dans la propriété de joueurs par des tiers, a signé une convention avec le RFC sérésien en vue de lui prêter de l'argent. Mais depuis le début du mois de janvier, une directive adoptée par la Fifa à la demande de l'UEFA empêche cette pratique. Et la directive en question est appliquée par l'Union belge. En référé, le fonds et le club de football demandent la suspension du règlement en attendant que la question ne soit tranchée sur le fond.