Évidemment, la Belgique est le pays le mieux représenté avec 227 joueurs. En deuxième position, on trouve la France (38), suivie des Pays-Bas (quatorze). Le reste du top 10 concerne surtout des nations africaines : le Cameroun (treize), le Sénégal (douze), la Côte d'Ivoire (onze), le Ghana et le Nigéria (dix). Le Japon et l'Allemagne (onze joueurs) y figurent également.

Tout en bas du classement, 37 pays sont représentés par un seul homme en D1A. Par exemple le Panama (Amir Murillo, Anderlecht), la Nouvelle-Zélande (Liberato Cacace, Saint-Trond), la Jordanie (Musa Al-Taamari, Louvain), mais aussi, plus surprenant, l'Italie. Frank Tjadsout, qui a aussi des origines camerounaises, est le seul Italien à avoir joué jusqu'ici dans notre championnat, en début de saison avec Charleroi, avant de rentrer à l'AC Milan.

Le Sénégal en tête d'affiche

Si on tient compte des minutes de jeu, les Sénégalais affichent un très bon bilan en venant sur le podium aux côtés des Belges et des Français. Dans ce classement, les Néerlandais n'occupent que le cinquième rang.

Si on compare avec des pays voisins, on constate que le football belge emploie un nombre impressionnant de nationalités.

Qui sont ces Sénégalais ? Le plus populaire, Krepin Diatta, vient de quitter Bruges pour Monaco. Il y a également Abdoulaye Seck (Antwerp), Makhtar Gueye (Ostende), Mamadou Fall (Charleroi), Franck Kanouté (Cercle) et Ibrahima Seck (Zulte Waregem) entre autres.

Et en D1B ?

En deuxième division aussi, on trouve un grand nombre de nationalités, sachant surtout qu'il n'y a que huit clubs : 47 pays sont représentés, dont trente par un seul joueur.

Si on compare avec des pays voisins, on constate que le football belge emploie un nombre impressionnant de nationalités. Il n'y en a que 54 aux Pays-Bas, 56 en Angleterre, 63 en Ligue 1, 62 en Allemagne, 67 en Italie et 55 en Espagne.

Évidemment, la Belgique est le pays le mieux représenté avec 227 joueurs. En deuxième position, on trouve la France (38), suivie des Pays-Bas (quatorze). Le reste du top 10 concerne surtout des nations africaines : le Cameroun (treize), le Sénégal (douze), la Côte d'Ivoire (onze), le Ghana et le Nigéria (dix). Le Japon et l'Allemagne (onze joueurs) y figurent également.Tout en bas du classement, 37 pays sont représentés par un seul homme en D1A. Par exemple le Panama (Amir Murillo, Anderlecht), la Nouvelle-Zélande (Liberato Cacace, Saint-Trond), la Jordanie (Musa Al-Taamari, Louvain), mais aussi, plus surprenant, l'Italie. Frank Tjadsout, qui a aussi des origines camerounaises, est le seul Italien à avoir joué jusqu'ici dans notre championnat, en début de saison avec Charleroi, avant de rentrer à l'AC Milan.Si on tient compte des minutes de jeu, les Sénégalais affichent un très bon bilan en venant sur le podium aux côtés des Belges et des Français. Dans ce classement, les Néerlandais n'occupent que le cinquième rang.Qui sont ces Sénégalais ? Le plus populaire, Krepin Diatta, vient de quitter Bruges pour Monaco. Il y a également Abdoulaye Seck (Antwerp), Makhtar Gueye (Ostende), Mamadou Fall (Charleroi), Franck Kanouté (Cercle) et Ibrahima Seck (Zulte Waregem) entre autres.En deuxième division aussi, on trouve un grand nombre de nationalités, sachant surtout qu'il n'y a que huit clubs : 47 pays sont représentés, dont trente par un seul joueur.Si on compare avec des pays voisins, on constate que le football belge emploie un nombre impressionnant de nationalités. Il n'y en a que 54 aux Pays-Bas, 56 en Angleterre, 63 en Ligue 1, 62 en Allemagne, 67 en Italie et 55 en Espagne.