Dix critères ont été établis pour tendre vers un maximum d'objectivité : les revenus générés, les salaires offerts, le nombre de buts, le prix des tickets, l'assistance, la qualité des joueurs, l'expérience des entraîneurs, le suspense, les résultats continentaux et la contribution aux équipes nationales. L'Angleterre (D1) figure en tête de ce classement, devant l'Allemagne et l'Espagne. Suivent ensuite les championnats français, italien, brésilien, argentin, néerlandais, anglais (D2), mexicain et américain. La Belgique (12e) se trouve devant des championnats habituellement plus réputés comme la Russie (13e), l'Ukraine (23e), la Turquie (28e), la Suisse (20e) et même le Portugal (21e).

Dix critères ont été établis pour tendre vers un maximum d'objectivité : les revenus générés, les salaires offerts, le nombre de buts, le prix des tickets, l'assistance, la qualité des joueurs, l'expérience des entraîneurs, le suspense, les résultats continentaux et la contribution aux équipes nationales. L'Angleterre (D1) figure en tête de ce classement, devant l'Allemagne et l'Espagne. Suivent ensuite les championnats français, italien, brésilien, argentin, néerlandais, anglais (D2), mexicain et américain. La Belgique (12e) se trouve devant des championnats habituellement plus réputés comme la Russie (13e), l'Ukraine (23e), la Turquie (28e), la Suisse (20e) et même le Portugal (21e).