"Ces derniers mois ont été très difficiles pour moi, tant sur le plan mental que physique. Je lutte depuis longtemps avec mon dos et, à cause de la douleur, je n'ai pas pu me préparer de manière optimale pour les tournois", a écrit Svitolina. "Entre-temps, c'est avec une immense douleur que j'ai dû regarder ce qui s'est passé dans ma patrie, l'Ukraine, mais aussi avec quelle force et quel courage le peuple ukrainien a défendu mon pays. Cela m'a donné l'énergie nécessaire pour continuer à jouer au tennis, mais maintenant c'est fini. Mon corps n'en peut plus et j'ai besoin de repos." Svitolina a fait parler d'elle au début du mois de mars parce qu'elle n'a pas voulu affronter la Russe Anastasia Potapova au premier tour du tournoi de Monterrey, au Mexique, en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Elle est entrée sur le terrain après que la Fédération internationale de tennis a décidé que les joueurs russes pouvaient jouer sous statut neutre. Elle avait également déclaré qu'elle ferait don de l'argent de son prix à l'armée ukrainienne. (Belga)

"Ces derniers mois ont été très difficiles pour moi, tant sur le plan mental que physique. Je lutte depuis longtemps avec mon dos et, à cause de la douleur, je n'ai pas pu me préparer de manière optimale pour les tournois", a écrit Svitolina. "Entre-temps, c'est avec une immense douleur que j'ai dû regarder ce qui s'est passé dans ma patrie, l'Ukraine, mais aussi avec quelle force et quel courage le peuple ukrainien a défendu mon pays. Cela m'a donné l'énergie nécessaire pour continuer à jouer au tennis, mais maintenant c'est fini. Mon corps n'en peut plus et j'ai besoin de repos." Svitolina a fait parler d'elle au début du mois de mars parce qu'elle n'a pas voulu affronter la Russe Anastasia Potapova au premier tour du tournoi de Monterrey, au Mexique, en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Elle est entrée sur le terrain après que la Fédération internationale de tennis a décidé que les joueurs russes pouvaient jouer sous statut neutre. Elle avait également déclaré qu'elle ferait don de l'argent de son prix à l'armée ukrainienne. (Belga)