"Il n'est pas en bonne condition. Il ne peut même pas être envoyé sur le terrain comme remplaçant pour quelques minutes", a déclaré l'entraîneur italien en annonçant la liste finale de 26 joueurs, depuis le camp de base du groupe près de Salzbourg en Autriche. Il a évoqué une décision "douloureuse", alors que la Hongrie comptait sur son milieu de terrain de 20 ans, étoile montante à qui elle doit sa qualification, pour tenter de s'extirper d'un groupe F très relevé avec la France, l'Allemagne et le Portugal. Figurant parmi les 11 pays hôtes du tournoi, la Hongrie doit affronter le Portugal le 15 juin, la France le 19 et l'Allemagne le 23 juin. Décrit par le magazine allemand Kicker comme le joueur que l'Europe "s'arrache", Dominik Szoboszlai avait signé en janvier avec le club allemand du RB Leipzig pour 20 millions d'euros, montant record pour un joueur hongrois. Mais il n'a pu jouer depuis son transfert en raison de ses soucis de santé. (Belga)

"Il n'est pas en bonne condition. Il ne peut même pas être envoyé sur le terrain comme remplaçant pour quelques minutes", a déclaré l'entraîneur italien en annonçant la liste finale de 26 joueurs, depuis le camp de base du groupe près de Salzbourg en Autriche. Il a évoqué une décision "douloureuse", alors que la Hongrie comptait sur son milieu de terrain de 20 ans, étoile montante à qui elle doit sa qualification, pour tenter de s'extirper d'un groupe F très relevé avec la France, l'Allemagne et le Portugal. Figurant parmi les 11 pays hôtes du tournoi, la Hongrie doit affronter le Portugal le 15 juin, la France le 19 et l'Allemagne le 23 juin. Décrit par le magazine allemand Kicker comme le joueur que l'Europe "s'arrache", Dominik Szoboszlai avait signé en janvier avec le club allemand du RB Leipzig pour 20 millions d'euros, montant record pour un joueur hongrois. Mais il n'a pu jouer depuis son transfert en raison de ses soucis de santé. (Belga)