"En l'absence de la Russie, nous avons plus de chances mais aussi plus de pression", reconnaît le coach d'origine ukrainienne. "Notre équipe est maintenant expérimentée. Mais nous avons eu des blessures ces dernières semaines en groupe masculin et en duo mixte. Je ne sais pas si elles seront totalement guéries pour Birmingham. On fera bien sûr tout pour les préparer au mieux." Le Team Belgium comptera sur Bo Hollebosch, Lise De Meyst et Kim Bergmans en trio féminin. Wannes Vlaeminck, Simon De Wever, Jonas Raus et Viktor Vermeire composeront le groupe masculin. Helena Heijens et Bram Röttger disputeront les épreuves de duo mixte. Sergiy Tretyakov est particulièrement concerné par les événements qui ont conduit à l'exclusion des Russes. "J'étais très stressé aux derniers championnats du monde parce que la guerre venait juste de commencer, mais j'ai reçu beaucoup de soutien de l'équipe. Aujourd'hui, la situation n'est évidemment pas bonne. J'ai perdu plusieurs connaissances dans cette guerre et le problème est que la Russie est en train de détruire le pays." (Belga)

"En l'absence de la Russie, nous avons plus de chances mais aussi plus de pression", reconnaît le coach d'origine ukrainienne. "Notre équipe est maintenant expérimentée. Mais nous avons eu des blessures ces dernières semaines en groupe masculin et en duo mixte. Je ne sais pas si elles seront totalement guéries pour Birmingham. On fera bien sûr tout pour les préparer au mieux." Le Team Belgium comptera sur Bo Hollebosch, Lise De Meyst et Kim Bergmans en trio féminin. Wannes Vlaeminck, Simon De Wever, Jonas Raus et Viktor Vermeire composeront le groupe masculin. Helena Heijens et Bram Röttger disputeront les épreuves de duo mixte. Sergiy Tretyakov est particulièrement concerné par les événements qui ont conduit à l'exclusion des Russes. "J'étais très stressé aux derniers championnats du monde parce que la guerre venait juste de commencer, mais j'ai reçu beaucoup de soutien de l'équipe. Aujourd'hui, la situation n'est évidemment pas bonne. J'ai perdu plusieurs connaissances dans cette guerre et le problème est que la Russie est en train de détruire le pays." (Belga)