"Je n'aurai pas l'opportunité de jouer cette semaine, ce qui me rend triste car je voulais donner le meilleur de moi-même", a déclaré Stefanos Tsitsipas en conférence de presse vendredi, dans des propos relayés par la presse grecque. "Mais il était important que je sois en Grèce. Jouer pour mon pays me rend très fier. Je ne ressens pas cela sur le circuit ATP et cela donne un caractère particulier à la Coupe Davis". Stefanos Tsitsipas n'a plus joué depuis sa défaite au 3e tour de l'US Open face à l'Espagnol Carlos Alcaraz. En l'absence de Stefanos Tsitispas, c'est Michail Pervolarakis (ATP 484) qui devient le numéro 1 grec pour ce duel face à la Lituanie. Petros Tsitsipas (ATP 730), le petit frère de Stefanos, sera quant à lui aligné suite au forfait de son frère. Il ouvrira le bal samedi face au numéro un lituanien Ricardas Berankis (ATP 107). (Belga)

"Je n'aurai pas l'opportunité de jouer cette semaine, ce qui me rend triste car je voulais donner le meilleur de moi-même", a déclaré Stefanos Tsitsipas en conférence de presse vendredi, dans des propos relayés par la presse grecque. "Mais il était important que je sois en Grèce. Jouer pour mon pays me rend très fier. Je ne ressens pas cela sur le circuit ATP et cela donne un caractère particulier à la Coupe Davis". Stefanos Tsitsipas n'a plus joué depuis sa défaite au 3e tour de l'US Open face à l'Espagnol Carlos Alcaraz. En l'absence de Stefanos Tsitispas, c'est Michail Pervolarakis (ATP 484) qui devient le numéro 1 grec pour ce duel face à la Lituanie. Petros Tsitsipas (ATP 730), le petit frère de Stefanos, sera quant à lui aligné suite au forfait de son frère. Il ouvrira le bal samedi face au numéro un lituanien Ricardas Berankis (ATP 107). (Belga)