Shane McLeod, entraîneur néo-zélandais de la Belgique, ainsi que l'ensemble de son staff, ont été ovationnés par les fans massés autour du sapin de Noël. Après le staff, chaque joueur a été individuellement acclamé par la foule. Thomas Briels, capitaine des Red Lions, est arrivé en dernier sur la balcon pour présenter et soulever le trophée. Les Belges ont ensuite entonné la Brabançonne, a cappella et en deux langues, provoquant une vive émotion au sein du public. Dimanche au Kalinga Stadium de Bhubaneswar (Inde), l'équipe nationale masculine de hockey est rentrée dans l'histoire en remportant le premier titre mondial belge dans un sport collectif. Pour y parvenir, les troupes de Shane McLeod ont dû battre les Pays-Bas en finale, 3 à 2 aux shoot-out, au terme d'une séance riche en rebondissements. (Belga)

Shane McLeod, entraîneur néo-zélandais de la Belgique, ainsi que l'ensemble de son staff, ont été ovationnés par les fans massés autour du sapin de Noël. Après le staff, chaque joueur a été individuellement acclamé par la foule. Thomas Briels, capitaine des Red Lions, est arrivé en dernier sur la balcon pour présenter et soulever le trophée. Les Belges ont ensuite entonné la Brabançonne, a cappella et en deux langues, provoquant une vive émotion au sein du public. Dimanche au Kalinga Stadium de Bhubaneswar (Inde), l'équipe nationale masculine de hockey est rentrée dans l'histoire en remportant le premier titre mondial belge dans un sport collectif. Pour y parvenir, les troupes de Shane McLeod ont dû battre les Pays-Bas en finale, 3 à 2 aux shoot-out, au terme d'une séance riche en rebondissements. (Belga)