Cathy Berx dit comprendre qu'il y avait de quoi célébrer à Anvers ce week-end, dont les victoires des clubs d'Anvers et de Beerschot. La gouverneure reconnaît aussi qu'il n'est "ni agréable ni évident" de le faire modérément et en cercle restreint. "Les mesures supplémentaires en place dans la province d'Anvers depuis mercredi pour lutter contre le Covid-19 exigent beaucoup de tout le monde", admet-elle. "Elles sont pourtant absolument nécessaires pour faire face à la hausse du nombre de contaminations." Cathy Berx a tout de même félicité les nombreux supporters qui ont respecté les règles. "Il n'était pas non plus simple ni évident pour la communauté musulmane d'organiser l'un de ses moments importants, la fête du sacrifice, de manière limitée et modeste", constate Cathy Berx. "De nombreux bouchers s'étaient très bien préparés, des volontaires ont été déployés pour contrôler le respect des mesures et de nombreuses mosquées ont été fermées par précaution. Merci à tous ceux qui ont contribué. Merci à tous ceux qui ont répondu à la demande de célébrer cette fête en cercle restreint, dans un cercle familial intime." La gouverneure espère enfin que quatre semaines de mesures sévères suffiront pour réduire drastiquement le nombre d'infections au coronavirus, afin qu'une "approche microchirurgicale" devienne ensuite possible. (Belga)

Cathy Berx dit comprendre qu'il y avait de quoi célébrer à Anvers ce week-end, dont les victoires des clubs d'Anvers et de Beerschot. La gouverneure reconnaît aussi qu'il n'est "ni agréable ni évident" de le faire modérément et en cercle restreint. "Les mesures supplémentaires en place dans la province d'Anvers depuis mercredi pour lutter contre le Covid-19 exigent beaucoup de tout le monde", admet-elle. "Elles sont pourtant absolument nécessaires pour faire face à la hausse du nombre de contaminations." Cathy Berx a tout de même félicité les nombreux supporters qui ont respecté les règles. "Il n'était pas non plus simple ni évident pour la communauté musulmane d'organiser l'un de ses moments importants, la fête du sacrifice, de manière limitée et modeste", constate Cathy Berx. "De nombreux bouchers s'étaient très bien préparés, des volontaires ont été déployés pour contrôler le respect des mesures et de nombreuses mosquées ont été fermées par précaution. Merci à tous ceux qui ont contribué. Merci à tous ceux qui ont répondu à la demande de célébrer cette fête en cercle restreint, dans un cercle familial intime." La gouverneure espère enfin que quatre semaines de mesures sévères suffiront pour réduire drastiquement le nombre d'infections au coronavirus, afin qu'une "approche microchirurgicale" devienne ensuite possible. (Belga)