La Gantoise et ses clubs de supporters ont conclu lundi un accord portant sur la création d'un conseil des supporters du club gantois. Ce conseil se composera de 25 membres. Les abonnés du club pourront se porter candidats via le site internet de La Gantoise, et ce jusqu'au 28 avril.

"Je trouve important d'avoir une bonne connexion avec nos supporters", dit le président gantois Ivan De Witte."Il est également important de définir les contours dans lesquels cela peut se faire. Nous avons la chance d'avoir de nombreux supporters. Ils sont 20.000 quand le stade est plein, mais nous avons encore plus de supporters, plus de 100.000".

Le conseil des supporters n'interviendra pas dans la gestion du club, mais se limitera à donner des conseils. "L'entraîneur et son staff sont les leaders sportifs du club. La direction s'occupe de l'administration et des finances. Puis il y a les supporters", ajoute le président gantois. "S'ils nous lâchent, cela a un effet négatif sur les contrats de sponsoring et donc sur le volet sportif. Il est très important d'écouter les supporters. Je suis sûr qu'ils nous donneront d'excellents conseils".

La Gantoise et ses clubs de supporters ont conclu lundi un accord portant sur la création d'un conseil des supporters du club gantois. Ce conseil se composera de 25 membres. Les abonnés du club pourront se porter candidats via le site internet de La Gantoise, et ce jusqu'au 28 avril. "Je trouve important d'avoir une bonne connexion avec nos supporters", dit le président gantois Ivan De Witte."Il est également important de définir les contours dans lesquels cela peut se faire. Nous avons la chance d'avoir de nombreux supporters. Ils sont 20.000 quand le stade est plein, mais nous avons encore plus de supporters, plus de 100.000".Le conseil des supporters n'interviendra pas dans la gestion du club, mais se limitera à donner des conseils. "L'entraîneur et son staff sont les leaders sportifs du club. La direction s'occupe de l'administration et des finances. Puis il y a les supporters", ajoute le président gantois. "S'ils nous lâchent, cela a un effet négatif sur les contrats de sponsoring et donc sur le volet sportif. Il est très important d'écouter les supporters. Je suis sûr qu'ils nous donneront d'excellents conseils".