Charleroi a pourtant fait mouche dès sa première incursion dans le camp gantois. Shamar Nicholson a profité d'une erreur défensive pour ouvrir la marque après 58 secondes seulement (0-1, 1e). Les Carolos ont ensuite galvaudé plusieurs occasions franches, Nicholson (18e), Fall (20e) et Benavente (32e) manquant de précision. L'équipe de Karim Belhocine s'est également vu refuser un goal pour un hors-jeu (56e). Dos au mur, Hein Vanhaezebrouck a effectué trois changements qui se sont révélés décisifs avec les entrées notamment de Vadis Odjidja et Tarik Tissoudali. Le premier a été à la base de l'égalisation signée Roman Yaremchuk (1-1, 74e) avant de marquer le deuxième d'un tir dévié (2-1, 82e). Longtemps tenue en échec, La Gantoise a ajouté un troisième but, marqué par Berahino contre son camp (3-1, 85e). Dans l'autre match, Malines, vainqueur 2019, a dominé la première mi-temps sur la pelouse du Beerschot. Les Malinois ont d'ailleurs méritoirement ouvert le score sur une tête de Rob Schoofs, parfaitement bien servi par Issa Kaboré (0-1, 41e). La phalange de Wouter Vrancken aurait pu doubler son avance mais Mike Vanhamel a détourné la tête de Thibault Peyre et le défenseur français a manqué sa reprise dans la foulée (44e). Au retour des vestiaires, Steven Defour a trouvé le poteau anversois (52e) et le Beerschot a manqué de précision, notamment dans le chef de Blessing Eleke (64e). Le dernier huitième de finale verra l'Union Saint-Gilloise, première de 1B, accueillir le Sporting d'Anderlecht dans un derby bruxellois (20h45). Le vainqueur rejoindra La Gantoise, Malines, le Cercle de Bruges, le Standard, Genk, Eupen et le Club de Bruges en quarts de finale. (Belga)

Charleroi a pourtant fait mouche dès sa première incursion dans le camp gantois. Shamar Nicholson a profité d'une erreur défensive pour ouvrir la marque après 58 secondes seulement (0-1, 1e). Les Carolos ont ensuite galvaudé plusieurs occasions franches, Nicholson (18e), Fall (20e) et Benavente (32e) manquant de précision. L'équipe de Karim Belhocine s'est également vu refuser un goal pour un hors-jeu (56e). Dos au mur, Hein Vanhaezebrouck a effectué trois changements qui se sont révélés décisifs avec les entrées notamment de Vadis Odjidja et Tarik Tissoudali. Le premier a été à la base de l'égalisation signée Roman Yaremchuk (1-1, 74e) avant de marquer le deuxième d'un tir dévié (2-1, 82e). Longtemps tenue en échec, La Gantoise a ajouté un troisième but, marqué par Berahino contre son camp (3-1, 85e). Dans l'autre match, Malines, vainqueur 2019, a dominé la première mi-temps sur la pelouse du Beerschot. Les Malinois ont d'ailleurs méritoirement ouvert le score sur une tête de Rob Schoofs, parfaitement bien servi par Issa Kaboré (0-1, 41e). La phalange de Wouter Vrancken aurait pu doubler son avance mais Mike Vanhamel a détourné la tête de Thibault Peyre et le défenseur français a manqué sa reprise dans la foulée (44e). Au retour des vestiaires, Steven Defour a trouvé le poteau anversois (52e) et le Beerschot a manqué de précision, notamment dans le chef de Blessing Eleke (64e). Le dernier huitième de finale verra l'Union Saint-Gilloise, première de 1B, accueillir le Sporting d'Anderlecht dans un derby bruxellois (20h45). Le vainqueur rejoindra La Gantoise, Malines, le Cercle de Bruges, le Standard, Genk, Eupen et le Club de Bruges en quarts de finale. (Belga)