Un derby des Flandres est toujours particulier, même pour un match de pré-championnat. La Gantoise, à domicile et dont l'effectif a très peu bougé depuis le titre conquis en mai dernier, espérait remporter un autre trophée face au recordman de victoires en supercoupe (13), le Club de Bruges.

La première mi-temps était pauvre en occasions même si la domination gantoise était indéniable. Les plus belles opportunités furent à mettre à l'actif de Milicevic, dont le tir lointain frôlait le poteau (2e), et de Renato Neto qui forçait Bruzzese, remplaçant de Ryan dans les buts brugeois, à réaliser un double arrêt (22e).

La seconde période était plus animée. Vormer tirait d'abord de peu à côté après un mauvais dégagement de Depoitre (48e).

Bruzzese sortait ensuite un arrêt-réflexe sur un tir de Raman légèrement dévié par De Bock. À la récupération, Rafinha envoyait le ballon au-dessus (51e). Une minute plus tard, Kums, isolé dans le rectangle, tirait au-dessus du cadre (52e). À un quart d'heure du terme, Bruzzese était encore décisif sur une frappe à bout portant de Saief. La décision tombait à trois minutes de la fin: Neto lançait Simon, lequel débordait côté gauche. Son centre trouvait Depoitre qui contrôlait du gauche et frappait en pivot du droit, ne laissant aucune chance à Bruzzese (1-0, 87e).

Hein Vanhaezebruck, un homme heureux

Hein Vanhaezebruck, l'entraineur de La Gantoise, était un homme heureux à l'issue de la rencontre : "Nous avons gagné méritoirement et avons montré que nous étions prêts pour le début du championnat.""Nous avons travaillé dur durant la préparation et mes joueurs ont montré qu'ils étaient prêts." Le coach sait que son équipe aura un déplacement difficile à Westerlo le week-end prochain pour son premier match de championnat. Equipe, qui devra disputer trois compétitions cette saison. " En attaque, nous avons pas mal de possibilité. Nos renforts ne sont pas encore là ou pas encore prêts. Nous attendons encore quelques gars et ainsi nous pourrons nous défendre sur tous les fronts."

Du côté brugeois, on était légitimement déçus mais on reconnaissait la supériorité du rival gantois, notamment dans le chef de Michel Preud'homme : "Je n'ai pas grand chose à dire. Gand a joué une bonne rencontre et nous n'avons pas été à notre meilleur niveau." "Nous avons essayé de mettre en place une organisation pour faire douter l'adversaire. Nous n'avons pas mal joué à partir de ce schéma, nous avons pu longtemps maintenir le partage, et nous avons pu les menacer à quelques reprises. Les joueurs ont fait leur possible.

La machine brugeoise était enraillée hier soir. "L'attaque était moins à son affaire en grande partie à cause des absents. A certains moments nous avons eu des difficulté en possession de balle. Contre Dnipro, en amical, nous avons évolué selon le même système et marqué à trois reprises. Simons à l'arrière, je ne sais pas si ce sera un changement définitif. Je l'ai déjà dit: je cherche encore des solutions."

Il s'agira d'en trouver pour les Blauw en Zwart à une semaine de la reprise.

La Gantoise est le 8e club différent à inscrire son nom au palmarès où il succède à Anderlecht.

Un derby des Flandres est toujours particulier, même pour un match de pré-championnat. La Gantoise, à domicile et dont l'effectif a très peu bougé depuis le titre conquis en mai dernier, espérait remporter un autre trophée face au recordman de victoires en supercoupe (13), le Club de Bruges. La première mi-temps était pauvre en occasions même si la domination gantoise était indéniable. Les plus belles opportunités furent à mettre à l'actif de Milicevic, dont le tir lointain frôlait le poteau (2e), et de Renato Neto qui forçait Bruzzese, remplaçant de Ryan dans les buts brugeois, à réaliser un double arrêt (22e). La seconde période était plus animée. Vormer tirait d'abord de peu à côté après un mauvais dégagement de Depoitre (48e). Bruzzese sortait ensuite un arrêt-réflexe sur un tir de Raman légèrement dévié par De Bock. À la récupération, Rafinha envoyait le ballon au-dessus (51e). Une minute plus tard, Kums, isolé dans le rectangle, tirait au-dessus du cadre (52e). À un quart d'heure du terme, Bruzzese était encore décisif sur une frappe à bout portant de Saief. La décision tombait à trois minutes de la fin: Neto lançait Simon, lequel débordait côté gauche. Son centre trouvait Depoitre qui contrôlait du gauche et frappait en pivot du droit, ne laissant aucune chance à Bruzzese (1-0, 87e). Hein Vanhaezebruck, l'entraineur de La Gantoise, était un homme heureux à l'issue de la rencontre : "Nous avons gagné méritoirement et avons montré que nous étions prêts pour le début du championnat.""Nous avons travaillé dur durant la préparation et mes joueurs ont montré qu'ils étaient prêts." Le coach sait que son équipe aura un déplacement difficile à Westerlo le week-end prochain pour son premier match de championnat. Equipe, qui devra disputer trois compétitions cette saison. " En attaque, nous avons pas mal de possibilité. Nos renforts ne sont pas encore là ou pas encore prêts. Nous attendons encore quelques gars et ainsi nous pourrons nous défendre sur tous les fronts."Du côté brugeois, on était légitimement déçus mais on reconnaissait la supériorité du rival gantois, notamment dans le chef de Michel Preud'homme : "Je n'ai pas grand chose à dire. Gand a joué une bonne rencontre et nous n'avons pas été à notre meilleur niveau." "Nous avons essayé de mettre en place une organisation pour faire douter l'adversaire. Nous n'avons pas mal joué à partir de ce schéma, nous avons pu longtemps maintenir le partage, et nous avons pu les menacer à quelques reprises. Les joueurs ont fait leur possible. La machine brugeoise était enraillée hier soir. "L'attaque était moins à son affaire en grande partie à cause des absents. A certains moments nous avons eu des difficulté en possession de balle. Contre Dnipro, en amical, nous avons évolué selon le même système et marqué à trois reprises. Simons à l'arrière, je ne sais pas si ce sera un changement définitif. Je l'ai déjà dit: je cherche encore des solutions."Il s'agira d'en trouver pour les Blauw en Zwart à une semaine de la reprise.La Gantoise est le 8e club différent à inscrire son nom au palmarès où il succède à Anderlecht.