La Gantoise joue ce jeudi soir (21h00) sa qualification pour les quarts de finale de la Conference League avec la réception du PAOK Salonique à la Ghelamco Arena. Battus 1-0 en Grèce jeudi dernier, les Buffalos seront dans l'obligation de s'imposer avec au moins deux buts d'écart.

"Nous nous jouons depuis des mois avec le couteau sous la gorge. J'ai donc confiance en mon groupe pour y faire face", a confié Hein Vanhaezebrouck, l'entraîneur gantois, mercredi en conférence de presse. "Une élimination européenne est toujours possible mais nous n'y pensons pas. Nous ajustons constamment nos objectifs et, pour le moment, nous visons une place en quarts de finale sur la scène européenne."

Pour atteindre cet objectif, Vanhaezebrouck espère pouvoir compter sur le soutien du 12e homme gantois. L'entraîneur flandrien se rappelle encore très bien de l'ambiance lors du titre en 2015 et de la campagne de Ligue des Champions qui avait suivi. "Il y avait alors la meilleure ambiance de Belgique dans le stade. J'espère que nous aurons le même type d'ambiance jeudi mais aussi dimanche contre Anderlecht."

Le match face au PAOK est le premier d'une semaine importante pour les Buffalos avant de recevoir Anderlecht dimanche en championnat. Un succès face aux Bruxellois leur permettrait d'intégrer le top 4 tandis qu'une défaite pourrait les en éloigner.

La Gantoise joue ce jeudi soir (21h00) sa qualification pour les quarts de finale de la Conference League avec la réception du PAOK Salonique à la Ghelamco Arena. Battus 1-0 en Grèce jeudi dernier, les Buffalos seront dans l'obligation de s'imposer avec au moins deux buts d'écart. "Nous nous jouons depuis des mois avec le couteau sous la gorge. J'ai donc confiance en mon groupe pour y faire face", a confié Hein Vanhaezebrouck, l'entraîneur gantois, mercredi en conférence de presse. "Une élimination européenne est toujours possible mais nous n'y pensons pas. Nous ajustons constamment nos objectifs et, pour le moment, nous visons une place en quarts de finale sur la scène européenne." Pour atteindre cet objectif, Vanhaezebrouck espère pouvoir compter sur le soutien du 12e homme gantois. L'entraîneur flandrien se rappelle encore très bien de l'ambiance lors du titre en 2015 et de la campagne de Ligue des Champions qui avait suivi. "Il y avait alors la meilleure ambiance de Belgique dans le stade. J'espère que nous aurons le même type d'ambiance jeudi mais aussi dimanche contre Anderlecht." Le match face au PAOK est le premier d'une semaine importante pour les Buffalos avant de recevoir Anderlecht dimanche en championnat. Un succès face aux Bruxellois leur permettrait d'intégrer le top 4 tandis qu'une défaite pourrait les en éloigner.