Après six journées, et son 4e partage, Gand, dernière équipe invaincue, est sixième avec 10 points comme Zulte-Waregem, Saint-Trond, Anderlecht et Genk. Ce dimanche, trois rencontres sont au programme: Club Bruges-Standard (14h30), Westerlo-Anderlecht (18h00) et Lokeren-Waasland-Beveren (20h00).

En l'absence de Danijel Milicevic, malade, et de Brecht Dejaegere, blessé, Thomas Matton et Benito Raman ont été titularisés à Gand. Ces changements n'ont pas empêché les champions de démarrer la rencontre à fond et d'alerter directement Jean-François Gillet par Raman (3e). Cette action n'a toutefois pas impressionné Malines. En tout cas pas Mats Rits: le milieu a distillé une passe décisive (7e) à Dalibor Veselinovic, qui a ouvert la marque (0-1). Malines, qui n'avait pas pris un seul point en déplacement, a senti qu'il avait une belle carte à jouer. Rafal Wolski, Milos Kosanovic et Nicolas Verdier lui ont même permis de contrer aisément les assauts gantois. La reprise a débuté par l'égalisation (48e) de Laurent Depoitre (1-1) après une double 'carambole' des défenseurs de l'axe défensif malinois. Le public était chaud et il aurait explosé de joie si Raman n'avait pas joué sa carte personnelle (50e). Il y avait du but dans l'air et il est tombé via Rits (64e), qui a profité d'un rebond sur un tir de Veselinovic sur le montant (1-2). Gand a tenté d'éviter sa première défaite de la saison mais Gillet s'est montré prompt sur des envois de Moses Simon, Depoitre et Kalifa Coulibaly. Mais il a dû s'incliner dans le temps additionnel (90e+3) sur une reprise en force de Depoitre (2-2). La Gantoise pouvait fêter son 12e match consécutif sans défaite dans sa Ghelmaco Arena.

Après six journées, et son 4e partage, Gand, dernière équipe invaincue, est sixième avec 10 points comme Zulte-Waregem, Saint-Trond, Anderlecht et Genk. Ce dimanche, trois rencontres sont au programme: Club Bruges-Standard (14h30), Westerlo-Anderlecht (18h00) et Lokeren-Waasland-Beveren (20h00).En l'absence de Danijel Milicevic, malade, et de Brecht Dejaegere, blessé, Thomas Matton et Benito Raman ont été titularisés à Gand. Ces changements n'ont pas empêché les champions de démarrer la rencontre à fond et d'alerter directement Jean-François Gillet par Raman (3e). Cette action n'a toutefois pas impressionné Malines. En tout cas pas Mats Rits: le milieu a distillé une passe décisive (7e) à Dalibor Veselinovic, qui a ouvert la marque (0-1). Malines, qui n'avait pas pris un seul point en déplacement, a senti qu'il avait une belle carte à jouer. Rafal Wolski, Milos Kosanovic et Nicolas Verdier lui ont même permis de contrer aisément les assauts gantois. La reprise a débuté par l'égalisation (48e) de Laurent Depoitre (1-1) après une double 'carambole' des défenseurs de l'axe défensif malinois. Le public était chaud et il aurait explosé de joie si Raman n'avait pas joué sa carte personnelle (50e). Il y avait du but dans l'air et il est tombé via Rits (64e), qui a profité d'un rebond sur un tir de Veselinovic sur le montant (1-2). Gand a tenté d'éviter sa première défaite de la saison mais Gillet s'est montré prompt sur des envois de Moses Simon, Depoitre et Kalifa Coulibaly. Mais il a dû s'incliner dans le temps additionnel (90e+3) sur une reprise en force de Depoitre (2-2). La Gantoise pouvait fêter son 12e match consécutif sans défaite dans sa Ghelmaco Arena.