En l'absence de Birger Verstraete et Vadis Odjidja, Brecht Dejaegere et Anderson Esiti ont dépanné le milieu gantois. Malgré cela, les Buffalos ont débuté en force tout en soignant leur football. Mais il aura fallu patienter pour noter la première action dangereuse menée par Franko Andrijasevic et Roman Yaremchuk (15e).

L'Ukrainien et Chakvetadze ont orchestré une reconversion offensive rapide mais Stallone Limbombe ne l'a pas paraphée (17e). Le rythme a alors baissé progressivement et comme les espaces étaient réduits, Yannick Thoelen et Nicolas Penneteau n'ont pas eu grand-chose à faire. Il fallait un but pour allumer la rencontre et sur un coup franc donné par Limbombe, Penneteau a repoussé le ballon dans les pieds de Chakvetadze (36e, 1-0).

Jusque-là, Charleroi avait donné l'impression de jouer facile et Osimhen a égalisé (42e, 1-1). La Gantoise a connu un départ de rêve en seconde période: trouvé en profondeur par Limbombé, Chakvetadze a signé un doublé (48e, 2-1). Les Buffalos ont alors monopolisé le ballon sans multiplier les opportunités de but. Yaremchuk (55e) et Chakvetadze (61e, 68e) ont pourtant eu l'occasion d'assurer la victoire.

Entre-temps, Charleroi a placé plusieurs contres et lancé par Cristian Benavente, Osimhem a effectué un solo ponctué par un tir rasant le poteau (76e).

Les Zèbres ont semé à plusieurs reprises la panique dans la défense gantoise mais celle-ci a tenu bon. Les Buffalos ont ainsi mis fin à une série de trois défaites à domicile pour le plus grand plaisir du nouveau coach Jess Thorup (2e match, 2e succès) et de Roberto Neto. Blessé depuis le 21 mai 2017, le milieu brésilien était pour la première fois dans la sélection et a eu l'occasion de monter au jeu (90e+2).

En l'absence de Birger Verstraete et Vadis Odjidja, Brecht Dejaegere et Anderson Esiti ont dépanné le milieu gantois. Malgré cela, les Buffalos ont débuté en force tout en soignant leur football. Mais il aura fallu patienter pour noter la première action dangereuse menée par Franko Andrijasevic et Roman Yaremchuk (15e). L'Ukrainien et Chakvetadze ont orchestré une reconversion offensive rapide mais Stallone Limbombe ne l'a pas paraphée (17e). Le rythme a alors baissé progressivement et comme les espaces étaient réduits, Yannick Thoelen et Nicolas Penneteau n'ont pas eu grand-chose à faire. Il fallait un but pour allumer la rencontre et sur un coup franc donné par Limbombe, Penneteau a repoussé le ballon dans les pieds de Chakvetadze (36e, 1-0). Jusque-là, Charleroi avait donné l'impression de jouer facile et Osimhen a égalisé (42e, 1-1). La Gantoise a connu un départ de rêve en seconde période: trouvé en profondeur par Limbombé, Chakvetadze a signé un doublé (48e, 2-1). Les Buffalos ont alors monopolisé le ballon sans multiplier les opportunités de but. Yaremchuk (55e) et Chakvetadze (61e, 68e) ont pourtant eu l'occasion d'assurer la victoire. Entre-temps, Charleroi a placé plusieurs contres et lancé par Cristian Benavente, Osimhem a effectué un solo ponctué par un tir rasant le poteau (76e). Les Zèbres ont semé à plusieurs reprises la panique dans la défense gantoise mais celle-ci a tenu bon. Les Buffalos ont ainsi mis fin à une série de trois défaites à domicile pour le plus grand plaisir du nouveau coach Jess Thorup (2e match, 2e succès) et de Roberto Neto. Blessé depuis le 21 mai 2017, le milieu brésilien était pour la première fois dans la sélection et a eu l'occasion de monter au jeu (90e+2).