"Je tiens à présenter mes excuses aux supporters de La Gantoise", a déclaré le joueur de 25 ans, sous contrat jusqu'en 2015 à Gand. "Ma réaction aux cris racistes qui m'étaient adressés n'était pas la bonne. Mon penalty raté a sans doute été la cause. Je n'ai pas voulu faire une Panenka, mais j'ai glissé. Je ne l'ai certainement pas manqué intentionnellement".

Gand a été battu 0-2 par Waasland-Beveren samedi lors de la 19e journée du championnat de Belgique de football. Mboyo a manqué un penalty mollement tiré et a provoqué les supporters en les applaudissant ironiquement et en portant ses mains à l'oreille.

"Je comprends la réaction de quelques supporters. De nombreux joueurs avaient peur de la confrontation avec les supporters après le match. Moi pas. Je tenais à leur parler et leur dire que je ne supportais pas les cris racistes", a dit Mboyo.

Ses excuses présentées, Mboyo espère que l'incident est clos. "J'espère que les supporters vont être derrière moi et derrière l'équipe. J'ai été impliqué dans pas mal de buts de Gand, qu'on regarde les statistiques. Je suis heureux ici et certainement pas rancunier", a conclu l'ancien joueur de Charleroi.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Je tiens à présenter mes excuses aux supporters de La Gantoise", a déclaré le joueur de 25 ans, sous contrat jusqu'en 2015 à Gand. "Ma réaction aux cris racistes qui m'étaient adressés n'était pas la bonne. Mon penalty raté a sans doute été la cause. Je n'ai pas voulu faire une Panenka, mais j'ai glissé. Je ne l'ai certainement pas manqué intentionnellement". Gand a été battu 0-2 par Waasland-Beveren samedi lors de la 19e journée du championnat de Belgique de football. Mboyo a manqué un penalty mollement tiré et a provoqué les supporters en les applaudissant ironiquement et en portant ses mains à l'oreille. "Je comprends la réaction de quelques supporters. De nombreux joueurs avaient peur de la confrontation avec les supporters après le match. Moi pas. Je tenais à leur parler et leur dire que je ne supportais pas les cris racistes", a dit Mboyo. Ses excuses présentées, Mboyo espère que l'incident est clos. "J'espère que les supporters vont être derrière moi et derrière l'équipe. J'ai été impliqué dans pas mal de buts de Gand, qu'on regarde les statistiques. Je suis heureux ici et certainement pas rancunier", a conclu l'ancien joueur de Charleroi. Sportfootmagazine.be, avec Belga