Les play-offs 1 peuvent se targuer, cette année encore, d'être très attractifs. Non pas que le niveau de jeu soit remarquable... Au contraire, c'est plutôt l'irrégularité de chacune des équipes du top 6 qui entretient le suspense pour le sacre en Pro League.

Si depuis le départ, Zulte Waregem joue plus un rôle de figurant que de trouble-fête dans la compétition (2/18), nombreux ont été ceux à penser qu'il en était de même pour Ostende. Mais depuis leur victoire face à Anderlecht la semaine passée (4-2), le statut des Côtiers a quelque peu évolué. Un nouveau statut confirmé par une victoire des hommes d'Yves Vanderhaeghe vendredi dernier à Zulte (1-2). Un nul, deux victoires consécutives, un bilan de 7 points sur 9 qui voit le KV rêver d'une quatrième place.

D'autant que le Racing Genk, en lutte pour la position, a littéralement pris l'eau dimanche au Jan Breydel Stadion. Un 3-1 marqué par la suprématie d'un Club Bruges qui semble avoir retrouvé son niveau d'antan. Les Limbourgeois, qui avaient pourtant bien débuté la compétition, restent sur deux revers consécutifs réduisant leurs espoirs de titre, voire même de podium, à néant. L'un des clubs victimes d'une irrégularité incompréhensible...

Le Club Bruges, en revanche, a repris du poil de la bête. Victime de deux revers consécutifs (face à Anderlecht et Genk), les protégés de Preud'homme ont prouvé dès la semaine dernière contre Zulte (5-0) qu'il fallait compter avec eux pour le titre. Ils n'ont fait que confirmer ce dimanche face à Genk... et de quelle manière. Les Blauw en Zwart, surpris en début de rencontre, ont démontré qu'ils avaient les arguments pour n'avoir peur de personne. Ils se sont finalement imposés 3-1, portant à 8 leur total de buts inscrits en deux rencontres. Ils conservent ainsi leur première place à trois points du premier poursuivant.

Une place de premier poursuivant décidée par l'issue de la rencontre opposant Anderlecht à la Gantoise. Il était à nouveau impossible d'émettre un pronostic alors que les Bruxellois sortaient d'une terrible défaite à Ostende (4-2) et les Gantois de rencontres poussives face aux Mauves et face à Genk.

Mais les Anderlechtois avaient à coeur de remettre les pendules à l'heure à domicile. D'emblée, ils ont assiégé le camp des Buffalos et se sont offert un goal via Kara à la 38e minute de jeu. Un but entaché d'un hors-jeu de trois joueurs, mais qui ne peut remettre en cause une victoire indiscutable des locaux.

Locaux qui ont mis fin aux espoirs gantois grâce à Acheampong à la 87e (2-0). Les Buffalos, qui n'ont jamais semblé capables de réagir, accusent désormais six points de retard sur Bruges et ont probablement fait leurs adieux au titre. Anderlecht, lui, recolle à trois points du Club et permet au championnat belge de bénéficier d'un suspense haletant.

Dès la semaine prochaine, Anderlecht aura l'occasion de prendre sa revanche à domicile face à Ostende. Bruges se rendra, lui, à la Gantoise. Une victoire des Buffalos pourrait relancer, une nouvelle fois, le championnat. Championnat qui connaîtra vraisemblablement un véritable tournant la semaine d'après avec un Bruges - Anderlecht qui promet.

Dans les play-offs 2, le suspense du groupe A, déjà bien amenuisé par le manque d'enjeu pour le Standard (vainqueur de la Coupe de Belgique et qualifié pour les poules de l'Europa League) et Mouscron (pas de licence européenne), n'est plus. Courtrai, en s'imposant à domicile face à un effectif liégeois remanié mais séduisant (1-0) s'est adjugé la première place du groupe et une participation à la finale des play-offs 2. Cela "grâce" à une défaite de Mouscron à Waasland-Beveren (1-0).

Dans le groupe B, les choses sont bien différentes puisque trois équipes sur quatre sont encore susceptibles de décrocher la place de leader. Position co-détenue par le Sporting Charleroi et Lokeren qui ont partagé l'enjeu samedi (2-2). Malines avait l'occasion d'en profiter et de prendre la position de leader mais n'a su faire mieux qu'un nul face à Saint-Trond. Statu quo, donc, dans le groupe B qui connaîtra un verdict définitif la semaine prochaine. Lokeren recevra Malines, Charleroi se rendra à Saint-Trond.

Quentin Droussin

Les play-offs 1 peuvent se targuer, cette année encore, d'être très attractifs. Non pas que le niveau de jeu soit remarquable... Au contraire, c'est plutôt l'irrégularité de chacune des équipes du top 6 qui entretient le suspense pour le sacre en Pro League.Si depuis le départ, Zulte Waregem joue plus un rôle de figurant que de trouble-fête dans la compétition (2/18), nombreux ont été ceux à penser qu'il en était de même pour Ostende. Mais depuis leur victoire face à Anderlecht la semaine passée (4-2), le statut des Côtiers a quelque peu évolué. Un nouveau statut confirmé par une victoire des hommes d'Yves Vanderhaeghe vendredi dernier à Zulte (1-2). Un nul, deux victoires consécutives, un bilan de 7 points sur 9 qui voit le KV rêver d'une quatrième place.D'autant que le Racing Genk, en lutte pour la position, a littéralement pris l'eau dimanche au Jan Breydel Stadion. Un 3-1 marqué par la suprématie d'un Club Bruges qui semble avoir retrouvé son niveau d'antan. Les Limbourgeois, qui avaient pourtant bien débuté la compétition, restent sur deux revers consécutifs réduisant leurs espoirs de titre, voire même de podium, à néant. L'un des clubs victimes d'une irrégularité incompréhensible...Le Club Bruges, en revanche, a repris du poil de la bête. Victime de deux revers consécutifs (face à Anderlecht et Genk), les protégés de Preud'homme ont prouvé dès la semaine dernière contre Zulte (5-0) qu'il fallait compter avec eux pour le titre. Ils n'ont fait que confirmer ce dimanche face à Genk... et de quelle manière. Les Blauw en Zwart, surpris en début de rencontre, ont démontré qu'ils avaient les arguments pour n'avoir peur de personne. Ils se sont finalement imposés 3-1, portant à 8 leur total de buts inscrits en deux rencontres. Ils conservent ainsi leur première place à trois points du premier poursuivant. Une place de premier poursuivant décidée par l'issue de la rencontre opposant Anderlecht à la Gantoise. Il était à nouveau impossible d'émettre un pronostic alors que les Bruxellois sortaient d'une terrible défaite à Ostende (4-2) et les Gantois de rencontres poussives face aux Mauves et face à Genk.Mais les Anderlechtois avaient à coeur de remettre les pendules à l'heure à domicile. D'emblée, ils ont assiégé le camp des Buffalos et se sont offert un goal via Kara à la 38e minute de jeu. Un but entaché d'un hors-jeu de trois joueurs, mais qui ne peut remettre en cause une victoire indiscutable des locaux. Locaux qui ont mis fin aux espoirs gantois grâce à Acheampong à la 87e (2-0). Les Buffalos, qui n'ont jamais semblé capables de réagir, accusent désormais six points de retard sur Bruges et ont probablement fait leurs adieux au titre. Anderlecht, lui, recolle à trois points du Club et permet au championnat belge de bénéficier d'un suspense haletant. Dès la semaine prochaine, Anderlecht aura l'occasion de prendre sa revanche à domicile face à Ostende. Bruges se rendra, lui, à la Gantoise. Une victoire des Buffalos pourrait relancer, une nouvelle fois, le championnat. Championnat qui connaîtra vraisemblablement un véritable tournant la semaine d'après avec un Bruges - Anderlecht qui promet.Dans les play-offs 2, le suspense du groupe A, déjà bien amenuisé par le manque d'enjeu pour le Standard (vainqueur de la Coupe de Belgique et qualifié pour les poules de l'Europa League) et Mouscron (pas de licence européenne), n'est plus. Courtrai, en s'imposant à domicile face à un effectif liégeois remanié mais séduisant (1-0) s'est adjugé la première place du groupe et une participation à la finale des play-offs 2. Cela "grâce" à une défaite de Mouscron à Waasland-Beveren (1-0).Dans le groupe B, les choses sont bien différentes puisque trois équipes sur quatre sont encore susceptibles de décrocher la place de leader. Position co-détenue par le Sporting Charleroi et Lokeren qui ont partagé l'enjeu samedi (2-2). Malines avait l'occasion d'en profiter et de prendre la position de leader mais n'a su faire mieux qu'un nul face à Saint-Trond. Statu quo, donc, dans le groupe B qui connaîtra un verdict définitif la semaine prochaine. Lokeren recevra Malines, Charleroi se rendra à Saint-Trond.Quentin Droussin