La Gantoise s'est montrée plus précise (5-4) et affrontera le vainqueur de Cercle Bruges-Zulte Waregem (aller 0-1) à l'avant-dernier tour de la compétition.

Malgré les absences de Teddy Chevalier, blessé aux adducteurs, d'Ivan Santini et de Nebosja Pavlovic, suspendus, Courtrai a dominé la Gantoise. Les hommes de Hein Vanhaezebrouck ont eu plusieurs fois l'occasion d'ouvrir la marque mais Elimane Coulibaly et Gert-Jan De Mets ont loupé leur reprise. En revanche, Benito Raman, le joueur le plus remuant de la rencontre, n'a pas laissé passer sa chance à la 32-ème (1-0). Il s'est en effet montré plus efficace même s'il a bénéficié d'une étonnante liberté des arrières centraux gantois et qu'il s'y est repris à deux fois pour battre Matz Sels.

Gand commença alors enfin à sortir de son camp et Habib Habibou tenta sa chance sur un excellent service en profondeur. En seconde période, Courtrai s'est montré encore plus généreux dans l'effort et les possibilités de but ont été plus nombreuses. Et si le score n'a pas évolué, le gardien Buffalo y est pour quelque chose. Son homologue courtraisien, Darren Keet, s'est également montré très attentif, notamment à la 50-ème sur une action de Yacine El Ghanassy. Le suspense a persisté jusqu'au bout.

La Gantoise s'est montrée plus précise (5-4) et affrontera le vainqueur de Cercle Bruges-Zulte Waregem (aller 0-1) à l'avant-dernier tour de la compétition. Malgré les absences de Teddy Chevalier, blessé aux adducteurs, d'Ivan Santini et de Nebosja Pavlovic, suspendus, Courtrai a dominé la Gantoise. Les hommes de Hein Vanhaezebrouck ont eu plusieurs fois l'occasion d'ouvrir la marque mais Elimane Coulibaly et Gert-Jan De Mets ont loupé leur reprise. En revanche, Benito Raman, le joueur le plus remuant de la rencontre, n'a pas laissé passer sa chance à la 32-ème (1-0). Il s'est en effet montré plus efficace même s'il a bénéficié d'une étonnante liberté des arrières centraux gantois et qu'il s'y est repris à deux fois pour battre Matz Sels. Gand commença alors enfin à sortir de son camp et Habib Habibou tenta sa chance sur un excellent service en profondeur. En seconde période, Courtrai s'est montré encore plus généreux dans l'effort et les possibilités de but ont été plus nombreuses. Et si le score n'a pas évolué, le gardien Buffalo y est pour quelque chose. Son homologue courtraisien, Darren Keet, s'est également montré très attentif, notamment à la 50-ème sur une action de Yacine El Ghanassy. Le suspense a persisté jusqu'au bout.