Coulibaly était poursuivi par la commission de review sur base des images télévisées de la 8e journée de championnat concernant la rencontre entre La Gantoise et St-Trond (2-1) le 24 septembre. Il avait été épinglé pour un coup de coude donné à Sascha Kotysch à la 27e minute, qui n'avait pas été sanctionné par l'arbitre.

La commission des litiges d'appel décidera vendredi de la sanction défnitive de Coulibaly.

Le dossier concernant Rami Gershon (La Gantoise), exclu dimanche au Club de Bruges (1-0), est reporté au 11 octobre. Le parquet a requis deux journées de suspension à son encontre (et 600 euros d'amende), ce que n'a pas accepté le club gantois.

Coulibaly était poursuivi par la commission de review sur base des images télévisées de la 8e journée de championnat concernant la rencontre entre La Gantoise et St-Trond (2-1) le 24 septembre. Il avait été épinglé pour un coup de coude donné à Sascha Kotysch à la 27e minute, qui n'avait pas été sanctionné par l'arbitre. La commission des litiges d'appel décidera vendredi de la sanction défnitive de Coulibaly. Le dossier concernant Rami Gershon (La Gantoise), exclu dimanche au Club de Bruges (1-0), est reporté au 11 octobre. Le parquet a requis deux journées de suspension à son encontre (et 600 euros d'amende), ce que n'a pas accepté le club gantois.