L'entraîneur des Buffalos avait écopé d'un match ferme de suspension pour son comportement consécutif à son exclusion lors de la rencontre contre Genk le 24 avril dernier en Europe Playoffs. Le club avait accepté cette suspension et HVH avait manqué le match à Charleroi la semaine suivante. Mais le 17 mai, Vanhaezebrouck avait écopé d'une journée de suspension supplémentaire pour ses critiques envers le Referee Department formulées lors de la conférence de presse qui a suivi le match contre Genk. C'est cette suspension, qui entrera en vigueur après le 23 mai (donc la saison prochaine) que La Gantoise a décidé de contester. Hein Vanhaezebrouck a en outre été sanctionné de deux rencontres avec sursis pour ses déclarations dans le journal Het Laatste Nieuws le 30 avril à propos de Bertrand Layec, le directeur technique de l'arbitrage belge que Vanhaezebrouck avait traité de menteur. (Belga)

L'entraîneur des Buffalos avait écopé d'un match ferme de suspension pour son comportement consécutif à son exclusion lors de la rencontre contre Genk le 24 avril dernier en Europe Playoffs. Le club avait accepté cette suspension et HVH avait manqué le match à Charleroi la semaine suivante. Mais le 17 mai, Vanhaezebrouck avait écopé d'une journée de suspension supplémentaire pour ses critiques envers le Referee Department formulées lors de la conférence de presse qui a suivi le match contre Genk. C'est cette suspension, qui entrera en vigueur après le 23 mai (donc la saison prochaine) que La Gantoise a décidé de contester. Hein Vanhaezebrouck a en outre été sanctionné de deux rencontres avec sursis pour ses déclarations dans le journal Het Laatste Nieuws le 30 avril à propos de Bertrand Layec, le directeur technique de l'arbitrage belge que Vanhaezebrouck avait traité de menteur. (Belga)