"La Commission a pris une décision juste", a déclaré De Witte. "Nous avions déjà imposé une suspension à notre joueur. Nous n'irons pas en appel de la décision. Ce serait incohérent avec la position que nous avons tenue depuis le début de cette affaire. Nous devons maintenant laisser ça derrière nous. Mercredi nous attend une journée importante pour le club avec la cérémonie du Soulier d'Or alors que dimanche, nous accueillons Anderlecht dans un match au sommet." Coupable d'un dérapage verbal au micro du stade à l'issue de la rencontre entre La Gantoise et Courtrai (3-0) lors de la 20e journée de Jupiler Pro League, Benito Raman été suspendu pour trois rencontres dont deux avec sursis. Le joueur devra également s'acquitter d'une amende de 1.200 euros. (Belga)

"La Commission a pris une décision juste", a déclaré De Witte. "Nous avions déjà imposé une suspension à notre joueur. Nous n'irons pas en appel de la décision. Ce serait incohérent avec la position que nous avons tenue depuis le début de cette affaire. Nous devons maintenant laisser ça derrière nous. Mercredi nous attend une journée importante pour le club avec la cérémonie du Soulier d'Or alors que dimanche, nous accueillons Anderlecht dans un match au sommet." Coupable d'un dérapage verbal au micro du stade à l'issue de la rencontre entre La Gantoise et Courtrai (3-0) lors de la 20e journée de Jupiler Pro League, Benito Raman été suspendu pour trois rencontres dont deux avec sursis. Le joueur devra également s'acquitter d'une amende de 1.200 euros. (Belga)