"Nous n'avons pas vu un tel moteur chez Mercedes ces dernières années. Incroyable", a déclaré Helmut Marko, le patron de l'écurie Red Bull du leader du championnat Max Verstappen, à la chaîne allemande Sky Sport. "Ils ont réussi à concevoir une fusée à un stade crucial de la saison". Hamilton a utilisé son cinquième moteur à combustion interne, dépassant pour la deuxième fois le nombre maximum autorisé de trois par saison. Cela lui a valu une pénalité de cinq places sur la grille. Le Britannique a démarré la course depuis la dixième place après avoir fini 5e de la qualification sprint. En un rien de temps, il était déjà troisième. Hamilton a ensuite rattrapé Sergio Pérez, avant de dépasser Verstappen au 59e des 71 tours de la course. "Nous avons vu cette vitesse de Hamilton sur la ligne droite pour la première fois ce week-end et nous avons parlé de la façon dont cela est possible. Nous avons déjà fait appel aux ingénieurs de notre fournisseur de moteurs Honda. Nous avons pu limiter les dégâts au Brésil, mais si cela continue, je vois un avenir sombre pour nos chances dans le championnat du monde", a déclaré Marko. La vingtième manche se déroule dimanche prochain à Doha au Qatar. (Belga)

"Nous n'avons pas vu un tel moteur chez Mercedes ces dernières années. Incroyable", a déclaré Helmut Marko, le patron de l'écurie Red Bull du leader du championnat Max Verstappen, à la chaîne allemande Sky Sport. "Ils ont réussi à concevoir une fusée à un stade crucial de la saison". Hamilton a utilisé son cinquième moteur à combustion interne, dépassant pour la deuxième fois le nombre maximum autorisé de trois par saison. Cela lui a valu une pénalité de cinq places sur la grille. Le Britannique a démarré la course depuis la dixième place après avoir fini 5e de la qualification sprint. En un rien de temps, il était déjà troisième. Hamilton a ensuite rattrapé Sergio Pérez, avant de dépasser Verstappen au 59e des 71 tours de la course. "Nous avons vu cette vitesse de Hamilton sur la ligne droite pour la première fois ce week-end et nous avons parlé de la façon dont cela est possible. Nous avons déjà fait appel aux ingénieurs de notre fournisseur de moteurs Honda. Nous avons pu limiter les dégâts au Brésil, mais si cela continue, je vois un avenir sombre pour nos chances dans le championnat du monde", a déclaré Marko. La vingtième manche se déroule dimanche prochain à Doha au Qatar. (Belga)