Premier relayeur, Florent Claude a fini son tour en 16e position après deux erreurs au tir. Thierry Langer reculait en 21e position après deux erreurs au tir. Tom Lahaye-Goffart, auteur de quatre erreurs, laissait la Belgique en 23e et avant-dernière position. César Beauvais se faisait doubler après son premier tir, ce qui mettait un terme à la course des Belges. Lors des précédents relais, la Belgique avait fini 20e à Kontiolahti et 16e à Hochfilzen. La France a pris la tête lors du dernier relais, profitant de la défaillance au tir de l'Allemand Philipp Horn, alors en tête. Emilien Jacquelin s'est ainsi retrouvé seul devant avec une avance confortable. Il pouvait conserver son avantage jusqu'au bout malgré le retour de Johannes Boe pour la Norvège, qui échouait à 4 secondes alors qu'il avait commencé son relais avec près de 50 secondes de retard sur le Français. L'Italie complétait le podium à 1:06.6. L'Allemagne devait se contenter de la cinquième place à 2:06.4, derrière la Russie (+1:55.3). Ce relais messieurs était la dernière épreuve dans laquelle des Belges sont engagés à Oberhof. Il n'y aura en effet pas d'équipe belge lors du relais féminin samedi, tandis qu'aucun Belge n'a réussi à se qualifier pour les départs groupés ("mass start"), réservés aux trente premiers des épreuves de sprint, prévus dimanche. (Belga)

Premier relayeur, Florent Claude a fini son tour en 16e position après deux erreurs au tir. Thierry Langer reculait en 21e position après deux erreurs au tir. Tom Lahaye-Goffart, auteur de quatre erreurs, laissait la Belgique en 23e et avant-dernière position. César Beauvais se faisait doubler après son premier tir, ce qui mettait un terme à la course des Belges. Lors des précédents relais, la Belgique avait fini 20e à Kontiolahti et 16e à Hochfilzen. La France a pris la tête lors du dernier relais, profitant de la défaillance au tir de l'Allemand Philipp Horn, alors en tête. Emilien Jacquelin s'est ainsi retrouvé seul devant avec une avance confortable. Il pouvait conserver son avantage jusqu'au bout malgré le retour de Johannes Boe pour la Norvège, qui échouait à 4 secondes alors qu'il avait commencé son relais avec près de 50 secondes de retard sur le Français. L'Italie complétait le podium à 1:06.6. L'Allemagne devait se contenter de la cinquième place à 2:06.4, derrière la Russie (+1:55.3). Ce relais messieurs était la dernière épreuve dans laquelle des Belges sont engagés à Oberhof. Il n'y aura en effet pas d'équipe belge lors du relais féminin samedi, tandis qu'aucun Belge n'a réussi à se qualifier pour les départs groupés ("mass start"), réservés aux trente premiers des épreuves de sprint, prévus dimanche. (Belga)