"Depuis 15 jours, j'ai ressenti des symptômes anormaux dans le membre inférieur gauche en cyclocross", a expliqué Pauline Ferrand-Prevot. "Le diagnostic de récidive d'endofibrose iliaque a été confirmé (même côté, au-dessus de mon ancienne opération). Cette lésion, bien que moins sévère que l'ancienne, nécessite une intervention chirurgicale." Pauline Ferrand-Prevot avait été opérée une première fois le 23 janvier. Double championne du monde de mountainbke en 2015 et 2019, titrée également sur la route en 2014 et en cyclocross en 2015 au niveau mondial, la Française, 27 ans, court toujours après l'or olympique. Mais, à la différence des Jeux de Londres 2012 et Rio 2016, quand elle avait doublé route et mountainbike, elle a décidé de se concentrer sur la seconde discipline à Tokyo. L'une de ses grandes rivales pour Tokyo, la Suissesse Jolanta Neff, traverse une passe encore plus difficile. Victime avant Noël d'une grave chute à l'entraînement aux Etats-Unis, la championne d'Europe a été opérée notamment d'une importante hémorragie interne et a risqué une ablation totale de la rate. Neff, championne du monde de mountainbke en 2017 et deuxième en 2019, doit observer une pause d'au moins trois mois. (Belga)

"Depuis 15 jours, j'ai ressenti des symptômes anormaux dans le membre inférieur gauche en cyclocross", a expliqué Pauline Ferrand-Prevot. "Le diagnostic de récidive d'endofibrose iliaque a été confirmé (même côté, au-dessus de mon ancienne opération). Cette lésion, bien que moins sévère que l'ancienne, nécessite une intervention chirurgicale." Pauline Ferrand-Prevot avait été opérée une première fois le 23 janvier. Double championne du monde de mountainbke en 2015 et 2019, titrée également sur la route en 2014 et en cyclocross en 2015 au niveau mondial, la Française, 27 ans, court toujours après l'or olympique. Mais, à la différence des Jeux de Londres 2012 et Rio 2016, quand elle avait doublé route et mountainbike, elle a décidé de se concentrer sur la seconde discipline à Tokyo. L'une de ses grandes rivales pour Tokyo, la Suissesse Jolanta Neff, traverse une passe encore plus difficile. Victime avant Noël d'une grave chute à l'entraînement aux Etats-Unis, la championne d'Europe a été opérée notamment d'une importante hémorragie interne et a risqué une ablation totale de la rate. Neff, championne du monde de mountainbke en 2017 et deuxième en 2019, doit observer une pause d'au moins trois mois. (Belga)