Le président du comité olympique hellénique Spyros Kapralos a donné une lanterne contenant la flamme au vice-président du comité d'organisation Pékin 2022 Yu Zaiqing lors d'une cérémonie organisée au Stade panathénaïque. "La flamme olympique va voyager jusqu'à la Grande Muraille et à travers d'autres parties de la Chine, apportant avec elle la lumière de la paix et de l'amitié", a déclaré Yu Zaiqing lors de cette cérémonie retransmise par le Comité international olympique (CIO). "La Chine a pour ambition d'organiser des Jeux sûrs et splendides", a-t-il ajouté. La flamme olympique s'envolera ensuite pour la Chine où elle doit arriver mercredi à 10h00 locales (04h00 en Belgique). La veille, la flamme a été allumée par les rayons du soleil sur les ruines du temple antique d'Hera à Olympie, berceau des Jeux de l'Antiquité. Pour la seconde fois consécutive et la troisième dans l'histoire des JO modernes, cette cérémonie traditionnelle s'est tenue à huis clos en raison de la pandémie de Covid-19, comme pour les JO de Tokyo. Les JO-2022 auront lieu du 4 au 20 février. Pékin deviendra à cette occasion la première ville dans l'histoire olympique à organiser des Jeux d'été (2008) et d'hiver. Les JO se dérouleront en l'absence de spectateurs étrangers en raison de la pandémie de Covid-19 et seuls les participants pleinement vaccinés seront dispensés de quarantaine en intégrant une bulle stricte. Les autres devront observer 21 jours d'isolement, sauf dérogation au cas par cas avec un "justificatif d'exemption médicale", a expliqué le CIO fin septembre. (Belga)

Le président du comité olympique hellénique Spyros Kapralos a donné une lanterne contenant la flamme au vice-président du comité d'organisation Pékin 2022 Yu Zaiqing lors d'une cérémonie organisée au Stade panathénaïque. "La flamme olympique va voyager jusqu'à la Grande Muraille et à travers d'autres parties de la Chine, apportant avec elle la lumière de la paix et de l'amitié", a déclaré Yu Zaiqing lors de cette cérémonie retransmise par le Comité international olympique (CIO). "La Chine a pour ambition d'organiser des Jeux sûrs et splendides", a-t-il ajouté. La flamme olympique s'envolera ensuite pour la Chine où elle doit arriver mercredi à 10h00 locales (04h00 en Belgique). La veille, la flamme a été allumée par les rayons du soleil sur les ruines du temple antique d'Hera à Olympie, berceau des Jeux de l'Antiquité. Pour la seconde fois consécutive et la troisième dans l'histoire des JO modernes, cette cérémonie traditionnelle s'est tenue à huis clos en raison de la pandémie de Covid-19, comme pour les JO de Tokyo. Les JO-2022 auront lieu du 4 au 20 février. Pékin deviendra à cette occasion la première ville dans l'histoire olympique à organiser des Jeux d'été (2008) et d'hiver. Les JO se dérouleront en l'absence de spectateurs étrangers en raison de la pandémie de Covid-19 et seuls les participants pleinement vaccinés seront dispensés de quarantaine en intégrant une bulle stricte. Les autres devront observer 21 jours d'isolement, sauf dérogation au cas par cas avec un "justificatif d'exemption médicale", a expliqué le CIO fin septembre. (Belga)