La tradition des Jeux Olympiques est respectée à Tokyo. La seconde semaine des compétitions coïncide avec le début des épreuves d'athlétisme, le sport le plus important du programme avec ses 1.900 athlètes (sur les 11.091 du total) et ses 48 épreuves dont une nouvelle : le relais 4X400 mètres mixte. Dès vendredi à 13h00 (belges), les séries du 'mixte' seront d'ailleurs courues. La Belgique est l'une des quinze équipes qui vont tenter de gagner leur place pour la première finale olympique de l'histoire, laquelle se courra dès ce samedi (14h35 belges). Dylan Borlée, Camille Laus, Imke Vervaet et Kevin Borlée doivent terminer parmi les trois premières équipes de leur série ou signer un des deux autres meilleurs chronos. Les Etats-Unis, l'Allemagne, l'Irlande, l'Espagne, la République dominicaine et le Nigéria sont les autres nations présentes dans cette première série qui n'en compte que 7. Les Belges s'élanceront du couloir 2. Isaac Kimeli courra ensuite (13h30) la finale du 10.000 mètres qui ponctuera cette première journée dans le nouveau stade National où s'était déroulée la cérémonie d'ouverture. Les Cats retrouveront la Super Arena de Saitama dès le matin (10h00 locales, 03h00 belges) et se mesureront à Porto Rico, leur 2e adversaire dans la poule C du tournoi de basket féminin. Une victoire de la Belgique l'assurerait d'une place en quarts de finale puisque les Cats ont réussi la performance de s'imposer (85-70) aux dépens de l'Australie, 2e nation mondiale, à l'occasion de leur début olympique. Autre équipe belge engagée, celle des Red Lions. Invaincus dans le tournoi de hockey après leurs quatre premières sorties dans le groupe B, ils sont non seulement assurés de disputer les quarts de finale mais aussi de terminer premiers de leur poule. Ils rencontreront pour un billet en demi-finale le quatrième de la poule A qui sera connu également vendredi (Espagne, Argentine ou Nouvelle-Zélande). Le match contre la Grande-Bretagne en soirée (21h15, 14h15 belges) sera dès lors une ultime répétition, sans enjeu, avant d'aborder la phase à élimination directe qui débute le 2 août. Elke Vanhoof abordera les demi-finales du BMX racing (3h15). Décrocher un billet pour la finale (Top 8) disputée à 11h50 (04h50 belges) sera le premier objectif. Les golfeurs Thomas Detry et Thomas Pieters joueront leur 2e parcours du Kasumigaseki Country Club. Pieters partage la 3e place actuelle avec son score de 65 (-6), à deux coups de l'Autrichien Sepp Straka. Detry est lui 31e avec sa carte de 70 (-1). Dans la baie d'Enoshima, les deux des quatre sélectionnés belges en voile vont terminer en principe leurs dernières régates avant la course aux médailles programmée dimanche. Emma Plasschaert, désormais 4e, n'est qu'à deux points de la 2e place. Wannes Van Laer, 26e en Laser, ne pourra pas rejoindre le top 10. En 49er FX, Isaura Maehaut et Anouk Geurts pointent en 15e position. Elles ont six régates (trois vendredi et trois samedi) pour tenter de grimper au classement. Lara de Liedekerke, la triathlète de l'équitation, abordera sa première épreuve du concours complet: le dressage. Avec son cheval Alpaga d'Arville elle sera la dernière concurrente du jour (19h50/12h50 belges) à entrer sur le rectangle. Elle poursuivra samedi avec le parcours de cross-country et bouclera ses premiers Jeux dimanche avec le saut d'obstacles. (Belga)

La tradition des Jeux Olympiques est respectée à Tokyo. La seconde semaine des compétitions coïncide avec le début des épreuves d'athlétisme, le sport le plus important du programme avec ses 1.900 athlètes (sur les 11.091 du total) et ses 48 épreuves dont une nouvelle : le relais 4X400 mètres mixte. Dès vendredi à 13h00 (belges), les séries du 'mixte' seront d'ailleurs courues. La Belgique est l'une des quinze équipes qui vont tenter de gagner leur place pour la première finale olympique de l'histoire, laquelle se courra dès ce samedi (14h35 belges). Dylan Borlée, Camille Laus, Imke Vervaet et Kevin Borlée doivent terminer parmi les trois premières équipes de leur série ou signer un des deux autres meilleurs chronos. Les Etats-Unis, l'Allemagne, l'Irlande, l'Espagne, la République dominicaine et le Nigéria sont les autres nations présentes dans cette première série qui n'en compte que 7. Les Belges s'élanceront du couloir 2. Isaac Kimeli courra ensuite (13h30) la finale du 10.000 mètres qui ponctuera cette première journée dans le nouveau stade National où s'était déroulée la cérémonie d'ouverture. Les Cats retrouveront la Super Arena de Saitama dès le matin (10h00 locales, 03h00 belges) et se mesureront à Porto Rico, leur 2e adversaire dans la poule C du tournoi de basket féminin. Une victoire de la Belgique l'assurerait d'une place en quarts de finale puisque les Cats ont réussi la performance de s'imposer (85-70) aux dépens de l'Australie, 2e nation mondiale, à l'occasion de leur début olympique. Autre équipe belge engagée, celle des Red Lions. Invaincus dans le tournoi de hockey après leurs quatre premières sorties dans le groupe B, ils sont non seulement assurés de disputer les quarts de finale mais aussi de terminer premiers de leur poule. Ils rencontreront pour un billet en demi-finale le quatrième de la poule A qui sera connu également vendredi (Espagne, Argentine ou Nouvelle-Zélande). Le match contre la Grande-Bretagne en soirée (21h15, 14h15 belges) sera dès lors une ultime répétition, sans enjeu, avant d'aborder la phase à élimination directe qui débute le 2 août. Elke Vanhoof abordera les demi-finales du BMX racing (3h15). Décrocher un billet pour la finale (Top 8) disputée à 11h50 (04h50 belges) sera le premier objectif. Les golfeurs Thomas Detry et Thomas Pieters joueront leur 2e parcours du Kasumigaseki Country Club. Pieters partage la 3e place actuelle avec son score de 65 (-6), à deux coups de l'Autrichien Sepp Straka. Detry est lui 31e avec sa carte de 70 (-1). Dans la baie d'Enoshima, les deux des quatre sélectionnés belges en voile vont terminer en principe leurs dernières régates avant la course aux médailles programmée dimanche. Emma Plasschaert, désormais 4e, n'est qu'à deux points de la 2e place. Wannes Van Laer, 26e en Laser, ne pourra pas rejoindre le top 10. En 49er FX, Isaura Maehaut et Anouk Geurts pointent en 15e position. Elles ont six régates (trois vendredi et trois samedi) pour tenter de grimper au classement. Lara de Liedekerke, la triathlète de l'équitation, abordera sa première épreuve du concours complet: le dressage. Avec son cheval Alpaga d'Arville elle sera la dernière concurrente du jour (19h50/12h50 belges) à entrer sur le rectangle. Elle poursuivra samedi avec le parcours de cross-country et bouclera ses premiers Jeux dimanche avec le saut d'obstacles. (Belga)