Les supporters des deux camps ont allumé des fumigènes et se sont affrontés en tribunes. La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour mettre fin aux troubles. Le match a débuté avec 40 minutes de retard car plusieurs joueurs, entraîneurs et supporters avaient des difficulté à respirer. Le joueur de Panathinaïkos Aitor Cantalapiedra a été touché au bras gauche par une pierre lancée depuis le bloc des supporters du PAOK après avoir marqué le seul but du match sur penalty à la 35e minute. Le match a été interrompu pendant environ 30 minutes avant de reprendre et de se terminer sans autre incident, après minuit, alors que le Panathinaïkos soulevait son premier trophée depuis 2014. (Belga)

Les supporters des deux camps ont allumé des fumigènes et se sont affrontés en tribunes. La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour mettre fin aux troubles. Le match a débuté avec 40 minutes de retard car plusieurs joueurs, entraîneurs et supporters avaient des difficulté à respirer. Le joueur de Panathinaïkos Aitor Cantalapiedra a été touché au bras gauche par une pierre lancée depuis le bloc des supporters du PAOK après avoir marqué le seul but du match sur penalty à la 35e minute. Le match a été interrompu pendant environ 30 minutes avant de reprendre et de se terminer sans autre incident, après minuit, alors que le Panathinaïkos soulevait son premier trophée depuis 2014. (Belga)