Après la disparition du joueur, Cardiff avait décidé de ne pas honorer un premier versement de 6 millions d'euros sur les 17 du montant total du transfert, alors qu'il avait été validé par les autorités du football avant l'accident. Nantes avait saisi la FIFA, la fédération internationale de football, fin février pour réclamer la totalité du paiement du transfert. (Belga)