Lundi soir, l'IJF avait annoncé l'annulation jusqu'au 30 avril des épreuves de qualification olympique, plongeant dans l'embarras de nombreux judokas en quête de points au ranking olympique. Le Grand Chelem de judo d'Ekaterineburg (13-15 mars), le Grand Chelem de Tbilissi (27-29 mars) et le Grand Prix d'Antalya (3-5 avril) étaient ainsi annulés, tout comme les tournois continentaux. Au lendemain de cette annonce, l'IJF a donc prolongé d'un mois la période de qualification durant laquelle les judokas pourront tenter de décrocher un billet pour les JO 2020. Par ailleurs, les championnats continentaux et les tournois cadets et juniors prévus jusqu'au 30 avril sont annulés. L'Euro seniors doit se dérouler du 1er au 3 mai à Prague. Le weekend dernier, le Grand Prix de Rabat avait déjà été annulé en raison du coronavirus. (Belga)

Lundi soir, l'IJF avait annoncé l'annulation jusqu'au 30 avril des épreuves de qualification olympique, plongeant dans l'embarras de nombreux judokas en quête de points au ranking olympique. Le Grand Chelem de judo d'Ekaterineburg (13-15 mars), le Grand Chelem de Tbilissi (27-29 mars) et le Grand Prix d'Antalya (3-5 avril) étaient ainsi annulés, tout comme les tournois continentaux. Au lendemain de cette annonce, l'IJF a donc prolongé d'un mois la période de qualification durant laquelle les judokas pourront tenter de décrocher un billet pour les JO 2020. Par ailleurs, les championnats continentaux et les tournois cadets et juniors prévus jusqu'au 30 avril sont annulés. L'Euro seniors doit se dérouler du 1er au 3 mai à Prague. Le weekend dernier, le Grand Prix de Rabat avait déjà été annulé en raison du coronavirus. (Belga)