Cette décision fait suite à la recommandation faite lundi par le Comité international olympique (CIO) de bannir les Russes et les Bélarusses des compétitions sportives, après l'invasion russe en Ukraine. L'EHF "approuve et soutient pleinement cette décision du CIO". "Nous espérons qu'une solution pacifique sera bientôt trouvée, et nous allons continuer à suivre la situation de près avec les fédérations nationales membres. Nous offrons notre total soutien à la Fédération ukrainienne de hockey", indique l'instance européenne dans son communiqué. L'EHF va "communiquer dans les jours qui viennent sur l'impact de cette décision sur les événements à venir". (Belga)

Cette décision fait suite à la recommandation faite lundi par le Comité international olympique (CIO) de bannir les Russes et les Bélarusses des compétitions sportives, après l'invasion russe en Ukraine. L'EHF "approuve et soutient pleinement cette décision du CIO". "Nous espérons qu'une solution pacifique sera bientôt trouvée, et nous allons continuer à suivre la situation de près avec les fédérations nationales membres. Nous offrons notre total soutien à la Fédération ukrainienne de hockey", indique l'instance européenne dans son communiqué. L'EHF va "communiquer dans les jours qui viennent sur l'impact de cette décision sur les événements à venir". (Belga)