"Nous avons travaillé en direction d'un financement de 500 millions d'euros pour les clubs de 1re et 2e division. Ceux qui ont besoin d'entre 15 et 20 millions d'euros maintenant pourront les avoir, et les rembourser en cinq ou six ans", a annoncé Luis Rubiales ce mercredi, parmi d'autres mesures pour aider à la lutte contre la pandémie. "Nous tendons la main au football professionnel. Nous avons discuté avec les entités financières. Si LaLiga (l'organisme qui gère le football professionnel en Espagne) le veut bien, nous en chercherons des solutions. C'est le moment d'unir nos forces. (...) Car si la saison ne se termine pas avant le 30 juin, ce qui est plus que probable désormais, certains clubs ne toucheront pas 100% des revenus de droits TV qui leur étaient destinés", a déclaré Luis Rubiales. En plus de ces aides aux clubs professionnels de 1re et 2e division, la RFEF a annoncé une série de mesures à destination des clubs amateurs ou semi-professionnels. Les clubs de 1re et 2e division de futsal masculines et féminines, ainsi que la Segunda B et la 3e division masculine (équivalents des 3e et 4e divisions) "pourront bénéficier d'un crédit jusqu'à une hauteur maximale de 4 millions d'euros, en fonction de leur masse salariale", a détaillé Rubiales. Un prêt à taux zéro remboursable sous deux ans, a-t-il précisé. Ces mesures ont été adoptées alors que certains clubs d'Espagne, comme Carthagène (D3), ont recours à des plans de chômage partiel pour contrer les effets de la crise sanitaire et l'absence de revenus. (Belga)

"Nous avons travaillé en direction d'un financement de 500 millions d'euros pour les clubs de 1re et 2e division. Ceux qui ont besoin d'entre 15 et 20 millions d'euros maintenant pourront les avoir, et les rembourser en cinq ou six ans", a annoncé Luis Rubiales ce mercredi, parmi d'autres mesures pour aider à la lutte contre la pandémie. "Nous tendons la main au football professionnel. Nous avons discuté avec les entités financières. Si LaLiga (l'organisme qui gère le football professionnel en Espagne) le veut bien, nous en chercherons des solutions. C'est le moment d'unir nos forces. (...) Car si la saison ne se termine pas avant le 30 juin, ce qui est plus que probable désormais, certains clubs ne toucheront pas 100% des revenus de droits TV qui leur étaient destinés", a déclaré Luis Rubiales. En plus de ces aides aux clubs professionnels de 1re et 2e division, la RFEF a annoncé une série de mesures à destination des clubs amateurs ou semi-professionnels. Les clubs de 1re et 2e division de futsal masculines et féminines, ainsi que la Segunda B et la 3e division masculine (équivalents des 3e et 4e divisions) "pourront bénéficier d'un crédit jusqu'à une hauteur maximale de 4 millions d'euros, en fonction de leur masse salariale", a détaillé Rubiales. Un prêt à taux zéro remboursable sous deux ans, a-t-il précisé. Ces mesures ont été adoptées alors que certains clubs d'Espagne, comme Carthagène (D3), ont recours à des plans de chômage partiel pour contrer les effets de la crise sanitaire et l'absence de revenus. (Belga)