Même en cas de défaite face au plus modeste Pérou, Tite, 58 ans, restera en fonction. La question est de savoir ce qu'il veut. A la tête de la Seleçao depuis trois ans, il a prolongé en 2018 jusqu'à la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Cependant, pour des raisons privées, il aimerait faire autre chose après la Copa América. Son assistant Sylvinho est déjà parti pour l'Olympique de Lyon et le coordinateur Edu Gaspar pourrait passer à Arsenal. La plupart des internationaux veulent garder Tite pour l'équipe nationale. "Il a la confiance des joueurs. C'est un gagnant qui mérite le respect. Nous voulons continuer avec lui", ont affirmé Marquinhos et Casemiro en choeur. (Belga)