Les repentis pourraient en effet également bénéficier de réduction de peine à la fédération, a déclaré Ebe Verhaegen, coordinateur de l'enquête disciplinaire depuis l'ouverture du dossier judiciaire. "Les clubs qui peuvent coopérer éviteront de se faire radier et les amendes seront divisées de moitié. Les joueurs qui adopteront ce statut de repenti ne seront suspendus qu'un an maximum." (Belga)

Les repentis pourraient en effet également bénéficier de réduction de peine à la fédération, a déclaré Ebe Verhaegen, coordinateur de l'enquête disciplinaire depuis l'ouverture du dossier judiciaire. "Les clubs qui peuvent coopérer éviteront de se faire radier et les amendes seront divisées de moitié. Les joueurs qui adopteront ce statut de repenti ne seront suspendus qu'un an maximum." (Belga)