Les playoffs I, qui regroupent les six premières équipes de la D1A au terme des 30 journées de la saison régulière, resteront eux inchangés par rapport aux saisons précédentes. Le vote concernant la suppression de la division des points par deux n'a en effet pas trouvé de majorité. C'est en playoffs II qu'il y aura du changement. Les POII passeront en effet de deux à quatre poules de quatre équipes. Ils concerneront 16 équipes: les clubs de D1A classés entre la 7e et la 16e place de la saison régulière (descendant inclus) et les six premiers de la D1B. Les quatre vainqueurs de ces poules s'affronteront ensuite en demi-finales et finales (aller/retour), où le vainqueur final jouera face au 4e des playoffs I afin de décrocher un ticket européen. Une compensation financière supplémentaire sera accordée au finaliste perdant du match POI-POII. Les 7e et 8e de la D1B joueront les playoffs III, des barrages au meilleur des cinq manches pour déterminer le club restant en Proximus League et celui qui descend en D1 amateurs. Le 7e classé débutera avec un bonus de 3 points et jouera la première rencontre à domicile. Par rapport à cette saison, le champion de D1B et les 5e et 6e de Proximus League joueront donc cette fois les POII. Le management de la Pro League a par ailleurs "reçu de l'assemblée générale le mandat afin de lancer un appel d'offres pour la procédure relative aux droits médiatiques pour le prochain cycle". L'actuel contrat TV, courant de 2017 à 2020 et détenu par Proximus et Telenet, apporte 80 millions par an aux clubs. (Belga)