En Laser Radial, Emma Plasschaert a assuré la qualification de la Belgique avec son titre mondial conquis à Aarhus en 2018. Plasschaert sera présente au Portugal, tout comme Eline Verstraeten, avec l'objectif de monter sur le podium. Nonante navigatrices, dont les trois médaillées des Jeux de Rio 2016, issues de 37 pays sont engagées à Vilamoura. En Laser Standard, la Belgique sera représentée par William De Smet et Wannes Van Laer. Le plateau comprend 140 concurrents issus de 40 pays. Vingt-et-un pays sont concernés par la lutte aux tickets olympiques. La Belgique vise à qualifier un troisième équipage, après donc Plasschaert et le duo Anouk Geurts/Isaura Maenhaut, qui a décroché le précieux sésame en 49erFX après le tournoi qualificatif de Lanzarote le mois passé. (Belga)

En Laser Radial, Emma Plasschaert a assuré la qualification de la Belgique avec son titre mondial conquis à Aarhus en 2018. Plasschaert sera présente au Portugal, tout comme Eline Verstraeten, avec l'objectif de monter sur le podium. Nonante navigatrices, dont les trois médaillées des Jeux de Rio 2016, issues de 37 pays sont engagées à Vilamoura. En Laser Standard, la Belgique sera représentée par William De Smet et Wannes Van Laer. Le plateau comprend 140 concurrents issus de 40 pays. Vingt-et-un pays sont concernés par la lutte aux tickets olympiques. La Belgique vise à qualifier un troisième équipage, après donc Plasschaert et le duo Anouk Geurts/Isaura Maenhaut, qui a décroché le précieux sésame en 49erFX après le tournoi qualificatif de Lanzarote le mois passé. (Belga)