Le fabriquant de chaussures CCC rencontre des difficultés financières depuis un certain temps et la pandémie de coronavirus a aggravé la situation. Jeudi, le CEO Dariusz Milek a déjà indiqué que des économies seront nécessaires et concerneront aussi l'équipe cycliste. "Les décisions concernant le niveau de notre implication dans le sponsoring sportif seront prises au cours des prochaines semaines. Elles seront potentiellement douloureuses, mais nécessaires dans cette situation", a-t-il expliqué au site polonais 'Rowery'. Les économies ne concerneraient pas seulement l'équipe de Greg Van Avermaet, mais aussi l'équipe féminine CCC-Liv et l'équipe de formation CCC Development. Greg Van Avermaet a reconnu jeudi à différents médias qu'il était prêt à discuter d'une réduction de salaire, mais vendredi, il est apparu que le personnel serait touché aussi. "Les trois quarts d'entre nous verront leur contrat se terminer", ressort-il auprès du personnel. "Les coureurs devront également faire de gros efforts. D'autres informations seront communiquées ultérieurement. Normalement, dès que la course recommence, nous pourrons nous remettre au travail". (Belga)

Le fabriquant de chaussures CCC rencontre des difficultés financières depuis un certain temps et la pandémie de coronavirus a aggravé la situation. Jeudi, le CEO Dariusz Milek a déjà indiqué que des économies seront nécessaires et concerneront aussi l'équipe cycliste. "Les décisions concernant le niveau de notre implication dans le sponsoring sportif seront prises au cours des prochaines semaines. Elles seront potentiellement douloureuses, mais nécessaires dans cette situation", a-t-il expliqué au site polonais 'Rowery'. Les économies ne concerneraient pas seulement l'équipe de Greg Van Avermaet, mais aussi l'équipe féminine CCC-Liv et l'équipe de formation CCC Development. Greg Van Avermaet a reconnu jeudi à différents médias qu'il était prêt à discuter d'une réduction de salaire, mais vendredi, il est apparu que le personnel serait touché aussi. "Les trois quarts d'entre nous verront leur contrat se terminer", ressort-il auprès du personnel. "Les coureurs devront également faire de gros efforts. D'autres informations seront communiquées ultérieurement. Normalement, dès que la course recommence, nous pourrons nous remettre au travail". (Belga)