"L'AFC et la famille du football asiatique se réjouissent de la candidature du Président Infantino à sa réélection, et je peux vous assurer aujourd'hui (samedi) que nous allons rester unis derrière lui", a déclaré le président de l'AFC, Shaikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, depuis Douchanbé (Tadjikistan), après une réunion du exécutif de l'instance. Le dirigeant bahreïni s'était présenté en 2016 contre Infantino qui, depuis, a été réélu en 2019, en tant que seul candidat. L'Italo-Suisse (52 ans), juriste de formation, a annoncé fin mars qu'il allait postuler pour un troisième et dernier mandat de quatre ans à la tête de l'instance qu'il a reprise en plein scandale planétaire de corruption. Il n'a, pour l'heure, pas d'opposant majeur déclaré. L'AFC compte 47 pays membres sur les 211 affiliés à la Fifa. (Belga)

"L'AFC et la famille du football asiatique se réjouissent de la candidature du Président Infantino à sa réélection, et je peux vous assurer aujourd'hui (samedi) que nous allons rester unis derrière lui", a déclaré le président de l'AFC, Shaikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, depuis Douchanbé (Tadjikistan), après une réunion du exécutif de l'instance. Le dirigeant bahreïni s'était présenté en 2016 contre Infantino qui, depuis, a été réélu en 2019, en tant que seul candidat. L'Italo-Suisse (52 ans), juriste de formation, a annoncé fin mars qu'il allait postuler pour un troisième et dernier mandat de quatre ans à la tête de l'instance qu'il a reprise en plein scandale planétaire de corruption. Il n'a, pour l'heure, pas d'opposant majeur déclaré. L'AFC compte 47 pays membres sur les 211 affiliés à la Fifa. (Belga)