Cela fait des mois que la concurrence est intenable entre les joueurs qui peuvent encore potentiellement faire partie de l'équipe nationale. À cela s'ajoute le fait que le groupe de Marc Wilmots est en très grande partie établi et qu'il reste souvent quasiment identique d'une sélection à l'autre. Par conséquent, les quelques places restantes sont chères. La nouveauté en ce début de saison, c'est que se faire une place dans le groupe des Espoirs sera bientôt aussi compliqué. Johan Walem, le coach des Diablotins, va devoir opérer certains choix.

Petit tour d'horizon des Espoirs particulièrement en forme en ce début de saison:

1. Zakaria Bakkali (PSV): le jeune belgo-marocain de 17 ans a fait forte impression lors du 2e tour préliminaire de la Ligue des Champions, contre Zulte Waregem. Vif et déroutant, l'ailier droit a écoeuré son opposant direct qui n'était autre que son équipier chez les Espoirs... Bryan Verboom. Marc Wilmots a d'ores et déjà affirmé qu'il avait eu des contacts avec celui que l'on compare déjà à Eden Hazard.

2. Massimo Bruno (Anderlecht): buteur lors des trois premiers matches officiels du Sporting, le rapide flanc droit est en train de faire plus que confirmer sa bonne saison 2012-2013. Il est pour l'instant l'homme en forme du Parc Astrid

3. Michy Batshuayi (Standard): même s'il a fort à faire au Standard avec la concurrence d'Ezekiel et De Camargo, le jeune liégeois fait mal à chaque fois qu'il monte sur le terrain. Buteur puissant et technique, il a les capacités pour devenir l'attaquant de pointe incontournable des Diablotins. Encore faut-il que Johan Walem lui pardonne ses écarts de conduite de mars dernier...

4. Brandon Mechele (FC Bruges): dans une défense brugeoise décimée par les blessures, le jeune Espoir se comporte en vieux routinier, à seulement 20 ans. Avec comme points forts l'anticipation et la présence physique, le Blauw en Zwart constitue une très belle promesse !

5. Yannick Ferreira-Carrasco (AS Monaco): à bientôt 20 ans, le jeune créateur de l'AS Monaco impressionne. Désigné meilleur espoir de Ligue 2 l'année dernière, il va tout faire pour trouver sa place au sein de l'équipe construite à grands coups de millions de roubles par le richissime Dmitri Rybolovlev. Élément en sa faveur ? Il s'entendrait déjà très bien avec un certain Radamel Falcao...

Martin de Drée (stg)

Cela fait des mois que la concurrence est intenable entre les joueurs qui peuvent encore potentiellement faire partie de l'équipe nationale. À cela s'ajoute le fait que le groupe de Marc Wilmots est en très grande partie établi et qu'il reste souvent quasiment identique d'une sélection à l'autre. Par conséquent, les quelques places restantes sont chères. La nouveauté en ce début de saison, c'est que se faire une place dans le groupe des Espoirs sera bientôt aussi compliqué. Johan Walem, le coach des Diablotins, va devoir opérer certains choix. Petit tour d'horizon des Espoirs particulièrement en forme en ce début de saison: 1. Zakaria Bakkali (PSV): le jeune belgo-marocain de 17 ans a fait forte impression lors du 2e tour préliminaire de la Ligue des Champions, contre Zulte Waregem. Vif et déroutant, l'ailier droit a écoeuré son opposant direct qui n'était autre que son équipier chez les Espoirs... Bryan Verboom. Marc Wilmots a d'ores et déjà affirmé qu'il avait eu des contacts avec celui que l'on compare déjà à Eden Hazard. 2. Massimo Bruno (Anderlecht): buteur lors des trois premiers matches officiels du Sporting, le rapide flanc droit est en train de faire plus que confirmer sa bonne saison 2012-2013. Il est pour l'instant l'homme en forme du Parc Astrid 3. Michy Batshuayi (Standard): même s'il a fort à faire au Standard avec la concurrence d'Ezekiel et De Camargo, le jeune liégeois fait mal à chaque fois qu'il monte sur le terrain. Buteur puissant et technique, il a les capacités pour devenir l'attaquant de pointe incontournable des Diablotins. Encore faut-il que Johan Walem lui pardonne ses écarts de conduite de mars dernier... 4. Brandon Mechele (FC Bruges): dans une défense brugeoise décimée par les blessures, le jeune Espoir se comporte en vieux routinier, à seulement 20 ans. Avec comme points forts l'anticipation et la présence physique, le Blauw en Zwart constitue une très belle promesse ! 5. Yannick Ferreira-Carrasco (AS Monaco): à bientôt 20 ans, le jeune créateur de l'AS Monaco impressionne. Désigné meilleur espoir de Ligue 2 l'année dernière, il va tout faire pour trouver sa place au sein de l'équipe construite à grands coups de millions de roubles par le richissime Dmitri Rybolovlev. Élément en sa faveur ? Il s'entendrait déjà très bien avec un certain Radamel Falcao...Martin de Drée (stg)