Le 22 février, la FIFA avait infligé une interdiction de recrutement pendant deux périodes de transferts (jusqu'en janvier 2020) à Chelsea pour avoir enfreint les règles en matière de transferts de joueurs mineurs. L'interdiction s'appliquait à l'ensemble du club, à l'exception des équipes féminines et de futsal. Les Blues, qui avaient écopé également d'une amende de 600.000 francs suisses, un peu moins de 530.000 euros, sont accusés d'avoir contourné la réglementation sur les transferts internationaux de 29 joueurs mineurs. Chelsea avait directement annoncé son intention d'aller en appel. Il a été débouté mercredi en ce qui concerne le recrutement de nouveaux joueurs tant au niveau national qu'international. En revanche, Chelsea pourra recruter des joueurs âgés de moins de 16 ans qui ne relèvent pas de l'article 19 du règlement, lequel fait référence aux transferts internationaux et aux premiers enregistrements des joueurs étrangers mineurs. (Belga)