Zheng n'était pas tête de série, alors que Sabalenka était tête de série N.4. Le match a duré 1h45. "Je n'ai pas trop d'expérience, parce que c'est la première fois pour moi", a dit la Chinoise, émue, lors de la réception du trophée. "Je suis très excitée de la manière dont j'ai joué toute la semaine". "Il y a sept ans, j'avais gagné ici mon premier match WTA en simple (contre la Japonaise Ayumi Morita, ndlr) et maintenant j'y remporte mon premier titre WTA", a-t-elle aussi noté. Zheng avait auparavant battu les Américaines Danielle Collins (tête de série N.8) puis Amanda Anisimova (tête de série N.4). En demi-finale, elle s'était défait de la Grecque Maria Sakkari (WTA 30/N.7), en deux sets, 7-6 (7/5), 6-2. Zheng avait déjà été finaliste à Nanchang en 2018, mais avait abandonné face à sa compatriote Qiang Wang. Sabalenka, 21 ans, qui tentait d'ajouter un 4e titre WTA à son palmarès, a remporté le tournoi de Shenzen cette année. (Belga)