Pendleton, 35 ans, montait le même cheval que lors de sa première course il y a douze jours à Fakenham, où elle avait terminé... par terre, après une chute sans gravité. Mais elle n'a cette fois commis aucune erreur et s'est adjugée la victoire sur son cheval français de neuf ans, entraîné par Paul Nicholls et archi-favori du Dick Woodhouse Trophy, un steeple-chase. "Je voulais vraiment terminer et donner au cheval la course qu'il méritait", a souligné l'ancienne cycliste titrée neuf fois en championnat du monde. Victoria Pendleton avait annoncé son intention de devenir jockey l'année dernière et s'est fixée comme objectif de participer à la course amateur du Festival de Cheltenham le 18 mars prochain. "Je vais voir ce que les professionnels autour de moi en pensent et suivrai leur conseils", a-t-elle expliqué à propos d'une éventuelle participation à Cheltenham. "Mais, quoi qu'il en soit, je vais continuer à monter cette saison", a-t-elle assuré. (Belga)

Pendleton, 35 ans, montait le même cheval que lors de sa première course il y a douze jours à Fakenham, où elle avait terminé... par terre, après une chute sans gravité. Mais elle n'a cette fois commis aucune erreur et s'est adjugée la victoire sur son cheval français de neuf ans, entraîné par Paul Nicholls et archi-favori du Dick Woodhouse Trophy, un steeple-chase. "Je voulais vraiment terminer et donner au cheval la course qu'il méritait", a souligné l'ancienne cycliste titrée neuf fois en championnat du monde. Victoria Pendleton avait annoncé son intention de devenir jockey l'année dernière et s'est fixée comme objectif de participer à la course amateur du Festival de Cheltenham le 18 mars prochain. "Je vais voir ce que les professionnels autour de moi en pensent et suivrai leur conseils", a-t-elle expliqué à propos d'une éventuelle participation à Cheltenham. "Mais, quoi qu'il en soit, je vais continuer à monter cette saison", a-t-elle assuré. (Belga)