Elise Vanderelst a repris le chemin de l'entraînement, dix jours après son titre européen du 1.500 mètres en salle. Son retour sur la piste de son club montois, le MOHA, a été célébré mercredi en fin d'après-midi, dans le respect des règles sanitaires, par les sociétaires et l'école des jeunes de son club ainsi que par les instances de la ville de Mons, dont le bourgmestre Nicolas Martin. La Montoise de 23 ans, entraînée par Raymond Castiaux, a conquis de façon autoritaire la médaille d'or du 1.500 mètres en salle lors des récents championnats d'Europe de Torun (Pol). Elle avait déjà à son actif une 2e place sur 1.500 mètres lors de l'Euro U23 à Gävle (Suè) en 2019. Vanderelst avait été récompensée par le prix de l'espoir de l'année lors de la cérémonie du Spike d'or en 2016. L'athlète montoise avait battu le record de Belgique du 1.500 mètres en salle (4:05.71) à l'occasion du meeting de Liévin (Fra) en février 2021. (Belga)

Elise Vanderelst a repris le chemin de l'entraînement, dix jours après son titre européen du 1.500 mètres en salle. Son retour sur la piste de son club montois, le MOHA, a été célébré mercredi en fin d'après-midi, dans le respect des règles sanitaires, par les sociétaires et l'école des jeunes de son club ainsi que par les instances de la ville de Mons, dont le bourgmestre Nicolas Martin. La Montoise de 23 ans, entraînée par Raymond Castiaux, a conquis de façon autoritaire la médaille d'or du 1.500 mètres en salle lors des récents championnats d'Europe de Torun (Pol). Elle avait déjà à son actif une 2e place sur 1.500 mètres lors de l'Euro U23 à Gävle (Suè) en 2019. Vanderelst avait été récompensée par le prix de l'espoir de l'année lors de la cérémonie du Spike d'or en 2016. L'athlète montoise avait battu le record de Belgique du 1.500 mètres en salle (4:05.71) à l'occasion du meeting de Liévin (Fra) en février 2021. (Belga)