Lundi, l'attaquant de Manchester United a demandé dans une lettre ouverte de revenir sur la décision de ne pas fournir de bons pour des repas scolaires gratuits cet été. Il a évoqué les souvenirs de sa jeunesse, lorsqu'il dépendait des repas scolaires gratuits et des banques alimentaires. Après avoir d'abord refusé, le gouvernement a annoncé mardi que les enfants éligibles recevront six semaines de bons pour des repas gratuits. Au total, environ 1,3 million d'enfants pourraient compter sur ce système. Ces bons, utilisables en grandes surfaces, couteront environ 134 millions d'euros au gouvernement. "Je ne sais pas quoi dire", a-t-il tweeté mardi après l'annonce du gouvernement. "Regardez ce que nous pouvons accomplir ensemble. C'est ça, l'Angleterre en 2020." Dans les premiers jours du confinement, le joueur de Manchester United avait lancé sur les réseaux sociaux une campagne de levée de fonds. Une première vague de dons avait rassemblé 149.000 euros, qu'il avait abondé pour porter la somme à 445.000 euros, en avril. Il s'était ensuite engagé à rassembler 22,3 millions d'euros en dons financiers et alimentaires pour permettre que 3 millions de repas soient servis à des personnes défavorisées, un objectif atteint en fin de semaine dernière. (Belga)

Lundi, l'attaquant de Manchester United a demandé dans une lettre ouverte de revenir sur la décision de ne pas fournir de bons pour des repas scolaires gratuits cet été. Il a évoqué les souvenirs de sa jeunesse, lorsqu'il dépendait des repas scolaires gratuits et des banques alimentaires. Après avoir d'abord refusé, le gouvernement a annoncé mardi que les enfants éligibles recevront six semaines de bons pour des repas gratuits. Au total, environ 1,3 million d'enfants pourraient compter sur ce système. Ces bons, utilisables en grandes surfaces, couteront environ 134 millions d'euros au gouvernement. "Je ne sais pas quoi dire", a-t-il tweeté mardi après l'annonce du gouvernement. "Regardez ce que nous pouvons accomplir ensemble. C'est ça, l'Angleterre en 2020." Dans les premiers jours du confinement, le joueur de Manchester United avait lancé sur les réseaux sociaux une campagne de levée de fonds. Une première vague de dons avait rassemblé 149.000 euros, qu'il avait abondé pour porter la somme à 445.000 euros, en avril. Il s'était ensuite engagé à rassembler 22,3 millions d'euros en dons financiers et alimentaires pour permettre que 3 millions de repas soient servis à des personnes défavorisées, un objectif atteint en fin de semaine dernière. (Belga)