Thibaut Vervoort ( 7 pts), Nick Celis (5 pts), Rafael Bogaerts (3 pts) et Thierry Marien (3 pts) se rapprochent ainsi tout près des quarts de finale. Dès la 2e minute, Ross Bekkering se blessait au doigt et était out pour le reste du match, forçant les Pays-Bas à jouer à trois alors qu'Arvin Slagter se plaignait de son genou. La Belgique en profitait pour prendre l'ascendant physiquement et mener 5-9 à mi-parcours grâce à une grosse défense. C'était encore 8-13 à trois minutes de la fin, mais les Néerlandais retrouvaient l'énergie nécessaire pour recoller à 12-14 avec encore deux minutes à jouer. Sans possibilité de remplacement, les Pays-Bas parvenaient malgré tout à recoller à 16 partout et la dernière possession belge à 5.5 du terme était manquée, renvoyant les deux équipes en prolongation. Un match est gagné après 10 minutes ou lorsque le premier atteint 21. En prolongation, un tir à deux points offre la victoire. Dans celle-ci, Thibaut Vervoort, d'un tir lointain donc, offrait une 3e victoire en six matches pour les Belges. Les Pays-Bas encaissent eux une deuxième défaite en cinq rencontres. Les Belges comptent désormais un bilan équilibré après des succès contre la Lettonie (21-20) samedi, la Russie (21-16) dimanche et des défaites contre le Japon (16-19) samedi, la Serbie (14-31) dimanche et la Chine (20-21) lundi matin Les quatre basketteurs belges sont des joueurs relativement moyens dans le basket traditionnel. Exerçant tous une profession en dehors des terrains, ils ont trouvé les ressources pour se qualifier, sans aide, parmi les huit équipes qui disputent ce premier tournoi olympique de l'histoire de cette discipline. Chaque équipe joue sept rencontres. Les deux premiers sont qualifiés pour les demi-finales tandis que les équipes classées de la 3e à la 6e place joueront un quart de finale. Les deux derniers sont éliminés. Le programme des Belges passent encore par la Pologne mardi (7h40). Les Polonais sont pour l'heure 4e avec 2 victoires et deux défaites. (Belga)

Thibaut Vervoort ( 7 pts), Nick Celis (5 pts), Rafael Bogaerts (3 pts) et Thierry Marien (3 pts) se rapprochent ainsi tout près des quarts de finale. Dès la 2e minute, Ross Bekkering se blessait au doigt et était out pour le reste du match, forçant les Pays-Bas à jouer à trois alors qu'Arvin Slagter se plaignait de son genou. La Belgique en profitait pour prendre l'ascendant physiquement et mener 5-9 à mi-parcours grâce à une grosse défense. C'était encore 8-13 à trois minutes de la fin, mais les Néerlandais retrouvaient l'énergie nécessaire pour recoller à 12-14 avec encore deux minutes à jouer. Sans possibilité de remplacement, les Pays-Bas parvenaient malgré tout à recoller à 16 partout et la dernière possession belge à 5.5 du terme était manquée, renvoyant les deux équipes en prolongation. Un match est gagné après 10 minutes ou lorsque le premier atteint 21. En prolongation, un tir à deux points offre la victoire. Dans celle-ci, Thibaut Vervoort, d'un tir lointain donc, offrait une 3e victoire en six matches pour les Belges. Les Pays-Bas encaissent eux une deuxième défaite en cinq rencontres. Les Belges comptent désormais un bilan équilibré après des succès contre la Lettonie (21-20) samedi, la Russie (21-16) dimanche et des défaites contre le Japon (16-19) samedi, la Serbie (14-31) dimanche et la Chine (20-21) lundi matin Les quatre basketteurs belges sont des joueurs relativement moyens dans le basket traditionnel. Exerçant tous une profession en dehors des terrains, ils ont trouvé les ressources pour se qualifier, sans aide, parmi les huit équipes qui disputent ce premier tournoi olympique de l'histoire de cette discipline. Chaque équipe joue sept rencontres. Les deux premiers sont qualifiés pour les demi-finales tandis que les équipes classées de la 3e à la 6e place joueront un quart de finale. Les deux derniers sont éliminés. Le programme des Belges passent encore par la Pologne mardi (7h40). Les Polonais sont pour l'heure 4e avec 2 victoires et deux défaites. (Belga)