Favorite pour la médaille d'or, les trois cavaliers belges ont réussi trois parcours sans faute pour totaliser 4 points de pénalité juste pour dépassement de temps pour se classer 2e et se qualifier pour la finale samedi (à partir de 12h00, heure belge) où tous les compteurs seront remis à zéro. Sur un barème A 1m65 de 545 m à parcourir en 82 secondes, et dans cet ordre de passage, Pieter Devos et sa jument Claire Z ont réussi un sans faute avec juste un dépassement de temps (83.26) qui a coûté un point, Jérôme Guéry (avec Quel Homme de Hus) a réussi le sans faute aussi avec un point de dépassement (82.89), et Grégory Wathelet (avec Nevados S) n'a fait tomber aucune barre mais a concédé deux points pour avoir dépassé le temps imparti (86.91). La Belgique figure ainsi parmi les dix pays (sur 19) qui se disputeront le podium avec la Suède, seul pays auteur d'un zéro au classement, l'Allemagne (4), la Suisse (10), les Etats-Unis (13), la France (15), la Grande-Bretagne (20), le Brésil (25), les Pays-Bas (26) et l'Argentine (27). Trois cavaliers, au lieu de quatre traditionnellement, devait concourir et tous les résultats étaient pris en compte (au lieu de pouvoir laisser tomber le moins bon résultat des quatre cavaliers précédemment). Plus question de joker donc. Quatre équipes ont ainsi été virtuellement hors course avec l'élimination d'un cavalier (qui coûte 200 points): Israel, l'Irlande, le Japon et le Mexique. Jeudi après-midi, Peter Weinberg, le coach national, avait préféré titulariser Pieter Devos et sa jument bay de 13 ans Claire Z à la place de Niels Bruynseels de Delux van T&L. Ce dernier à perdu un fer lors de l'échauffement de la finale individuelle et n'a plus été mesure de donner le mesure de son talent. (Belga)

Favorite pour la médaille d'or, les trois cavaliers belges ont réussi trois parcours sans faute pour totaliser 4 points de pénalité juste pour dépassement de temps pour se classer 2e et se qualifier pour la finale samedi (à partir de 12h00, heure belge) où tous les compteurs seront remis à zéro. Sur un barème A 1m65 de 545 m à parcourir en 82 secondes, et dans cet ordre de passage, Pieter Devos et sa jument Claire Z ont réussi un sans faute avec juste un dépassement de temps (83.26) qui a coûté un point, Jérôme Guéry (avec Quel Homme de Hus) a réussi le sans faute aussi avec un point de dépassement (82.89), et Grégory Wathelet (avec Nevados S) n'a fait tomber aucune barre mais a concédé deux points pour avoir dépassé le temps imparti (86.91). La Belgique figure ainsi parmi les dix pays (sur 19) qui se disputeront le podium avec la Suède, seul pays auteur d'un zéro au classement, l'Allemagne (4), la Suisse (10), les Etats-Unis (13), la France (15), la Grande-Bretagne (20), le Brésil (25), les Pays-Bas (26) et l'Argentine (27). Trois cavaliers, au lieu de quatre traditionnellement, devait concourir et tous les résultats étaient pris en compte (au lieu de pouvoir laisser tomber le moins bon résultat des quatre cavaliers précédemment). Plus question de joker donc. Quatre équipes ont ainsi été virtuellement hors course avec l'élimination d'un cavalier (qui coûte 200 points): Israel, l'Irlande, le Japon et le Mexique. Jeudi après-midi, Peter Weinberg, le coach national, avait préféré titulariser Pieter Devos et sa jument bay de 13 ans Claire Z à la place de Niels Bruynseels de Delux van T&L. Ce dernier à perdu un fer lors de l'échauffement de la finale individuelle et n'a plus été mesure de donner le mesure de son talent. (Belga)