Le tirage au sort de l'édition 2019 de la Fed Cup se déroulera à Londres (11h00 belge) le mardi 24 juillet. Comme le prévoit le règlement, les deux finalistes (Tchéquie et Etats-Unis) sont têtes de série N.1 et 2 alors que les N.3 et 4 (Bélarus et France) sont attribuées en fonction du dernier ranking ITF publié le 23 avril. Les deux finalistes auront en outre le choix de la surface. Outre la Belgique, 6e mondiale, font également partie de ce tirage au sort et ne sont pas tête de série, l'Australie (ITF 9), l'Allemagne (ITF 5) et la Roumanie (ITF 8). Cette saison, la Belgique a été battue 3-2 par la France en quarts de finale au terme du double décisif avant de s'imposer 0-4 contre l'Italie sur la terre battue de Gênes lors des barrages du groupe mondial. Les Belges avaient alors été drivées par Ivo Van Aken assurant l'interim de Dominique Monami remerciée un mois auparavant. Un nouveau capitaine devrait être désigné. (Belga)

Le tirage au sort de l'édition 2019 de la Fed Cup se déroulera à Londres (11h00 belge) le mardi 24 juillet. Comme le prévoit le règlement, les deux finalistes (Tchéquie et Etats-Unis) sont têtes de série N.1 et 2 alors que les N.3 et 4 (Bélarus et France) sont attribuées en fonction du dernier ranking ITF publié le 23 avril. Les deux finalistes auront en outre le choix de la surface. Outre la Belgique, 6e mondiale, font également partie de ce tirage au sort et ne sont pas tête de série, l'Australie (ITF 9), l'Allemagne (ITF 5) et la Roumanie (ITF 8). Cette saison, la Belgique a été battue 3-2 par la France en quarts de finale au terme du double décisif avant de s'imposer 0-4 contre l'Italie sur la terre battue de Gênes lors des barrages du groupe mondial. Les Belges avaient alors été drivées par Ivo Van Aken assurant l'interim de Dominique Monami remerciée un mois auparavant. Un nouveau capitaine devrait être désigné. (Belga)