Après une entame de match sur un rythme assez lent de la part des filles de Philip Mestdagh, les Belges ont creusé un petit écart à 29-22 à la 11e minute de jeu avec les 10 points d'Emma Meesseman. Ne parvenant pas à mettre de la vitesse pour déborder les Finlandaises, les Belgian Cats voyait leur adversaire revenir à 31-30 à la 17e. Kim Mestdagh (8 pts avant la pause) redonnait un peu d'air sur un panier à trois points bonifié (35-30) après un temps mort bien nécessaire de Philip Mestdagh. Après un deuxième quart sifflé à 14-12, la Belgique menait de sept unités à la mi-temps: 39-32. Privées de leur meneuse, Julie Allemand (adducteurs) et de l'un des ses intérieures, Kyara Linskens (genou), les Belgian Cats ont dû compter aussi sans Serena-Lynn Geldof en quarantaine obligatoire, malgré des tests négatifs. Le Portugal impose en effet une quarantaine de toute personne venant directement d'Espagne, ce qui est le cas de la jeune Ostendaise qui évolue à Cadi La Seu. Jana Raman et Antonio Dealere, par trois fois à longue distance, offraient dix points d'avance à la Belgique à la reprise (48-38). Le match était lancé pour la Belgique d'autant qu'Emma Meesseman trouvait encore l'anneau. L'intérieure flandrienne, Sportive de l'année, terminait avec 18 points et 10 rebonds au compteur, pour 13 à Jana Raman (et 6 assists), 13 aussi à Kim Mestdagh, 12 à Julie Vanloo et 11 à Antonio Delaere, soit cinq joueuses au-delà des dix points marqués. La Belgique était passée à 67-45 à la demi-heure et l'emportera 82 à 47 au coup de sifflet final pour aligner une cinquième victoire de rang et rester invaincue en tête de son groupe. Déjà qualifiée pour l'Euro et déjà assurée de la première place de son groupe, la Belgique vise un six sur six, soit un sans-faute, face au Portugal (samedi 19h00) pour son dernier match de qualifications. Plus tard dans la soirée, le Portugal joue contre l'Ukraine. Les deux premiers de chacun des neuf groupes ainsi que les cinq meilleurs deuxièmes rejoignent l'Espagne et la France, qualifiés d'office comme pays organisateurs. Une première place de poule avec un sans-faute devrait assurer une place de tête de série lors d'un tirage au sort prévu début mars probablement. La Belgique compte 10 points et l'Ukraine 6. Le Portugal et la Finlande (5 points) ferment la marche avec une seule victoire au compteur. L'été sera chargé pour les Belgian Cats avec le championnat d'Europe du 17 au 27 juin en Espagne (Valence) et en France (Strasbourg) avant les Jeux Olympiques du 26 juillet au 8 août. (Belga)

Après une entame de match sur un rythme assez lent de la part des filles de Philip Mestdagh, les Belges ont creusé un petit écart à 29-22 à la 11e minute de jeu avec les 10 points d'Emma Meesseman. Ne parvenant pas à mettre de la vitesse pour déborder les Finlandaises, les Belgian Cats voyait leur adversaire revenir à 31-30 à la 17e. Kim Mestdagh (8 pts avant la pause) redonnait un peu d'air sur un panier à trois points bonifié (35-30) après un temps mort bien nécessaire de Philip Mestdagh. Après un deuxième quart sifflé à 14-12, la Belgique menait de sept unités à la mi-temps: 39-32. Privées de leur meneuse, Julie Allemand (adducteurs) et de l'un des ses intérieures, Kyara Linskens (genou), les Belgian Cats ont dû compter aussi sans Serena-Lynn Geldof en quarantaine obligatoire, malgré des tests négatifs. Le Portugal impose en effet une quarantaine de toute personne venant directement d'Espagne, ce qui est le cas de la jeune Ostendaise qui évolue à Cadi La Seu. Jana Raman et Antonio Dealere, par trois fois à longue distance, offraient dix points d'avance à la Belgique à la reprise (48-38). Le match était lancé pour la Belgique d'autant qu'Emma Meesseman trouvait encore l'anneau. L'intérieure flandrienne, Sportive de l'année, terminait avec 18 points et 10 rebonds au compteur, pour 13 à Jana Raman (et 6 assists), 13 aussi à Kim Mestdagh, 12 à Julie Vanloo et 11 à Antonio Delaere, soit cinq joueuses au-delà des dix points marqués. La Belgique était passée à 67-45 à la demi-heure et l'emportera 82 à 47 au coup de sifflet final pour aligner une cinquième victoire de rang et rester invaincue en tête de son groupe. Déjà qualifiée pour l'Euro et déjà assurée de la première place de son groupe, la Belgique vise un six sur six, soit un sans-faute, face au Portugal (samedi 19h00) pour son dernier match de qualifications. Plus tard dans la soirée, le Portugal joue contre l'Ukraine. Les deux premiers de chacun des neuf groupes ainsi que les cinq meilleurs deuxièmes rejoignent l'Espagne et la France, qualifiés d'office comme pays organisateurs. Une première place de poule avec un sans-faute devrait assurer une place de tête de série lors d'un tirage au sort prévu début mars probablement. La Belgique compte 10 points et l'Ukraine 6. Le Portugal et la Finlande (5 points) ferment la marche avec une seule victoire au compteur. L'été sera chargé pour les Belgian Cats avec le championnat d'Europe du 17 au 27 juin en Espagne (Valence) et en France (Strasbourg) avant les Jeux Olympiques du 26 juillet au 8 août. (Belga)