Bashir Abdi est le recordman de Belgique sur la distance mythique de 42,195 km en 2h04:49 à Tokyo le 1er mars 2020. Il avait disputé le 5000 m (33e) et le 10.000 m (20e) aux Jeux de Rio. Koen Naert, le champion d'Europe 2018 à Berlin et dont le meilleur chrono est de 2h07:39, avait fini 22e du marathon à Rio. Tous deux étaient qualifiés depuis longtemps. Ils sont à respectivement 32 et 31 ans les valeurs sûres de la discipline. Ils seront accompagnés le 8 août, le dernier jour des Jeux, par le jeune Dieter Kersten. Le Limbourgeois de 24 ans a réussi la performance de décrocher sa place lors de son premier marathon, le 18 avril à Enschede, grâce à son chrono de 2h10:22, alors qu'il lui était demandé 2h11:30. Hanne Verbruggen s'est offert un beau cadeau de Saint-Nicolas l'année dernière en réalisant le temps de qualification le 6 décembre à Valence (2h29:14). Mieke Gorissen sera aussi présente grâce à sa performance au marathon de Twente bouclé à 38 ans en 2h28.31. Le chrono demandé par la fédération internationale était de 2h29.30. Les marathons se courront à Sapporo, la ville des JO d'hiver de 1972, en raison de la crainte d'une forte chaleur au mois d'août à Tokyo. Par ailleurs, le COIB a confirmé la sélection d'Isaac Kimeli sur 10.000 mètres. L'athlète était déjà sélectionné sur la distance de 5000 mètres. Il y a quatre ans Artuur Peters était seul kayakiste belge présent à Rio. Benjamin de la compétition à 19 ans, il avait terminé 11e du 1000 mètres en kayak monoplace. Il sera à nouveau présent. Sa soeur Hermien et sa coéquipière Lize Broekx s'aligneront sur la distance de 500 mètres en kayak biplace. Elles ont obtenu leur qualification grâce àleur 4e place aux Mondiaux de Szeged en 2019. Le slalomeur Gabriel De Coster doit sa qualification à un désistement. La Belgique, qui était première nation réserviste, n'a pas hésité à donner sa chance au jeune Tervurenois de 20 ans, médaillé de bronze de l'Euro U23 l'an dernier. (Belga)

Bashir Abdi est le recordman de Belgique sur la distance mythique de 42,195 km en 2h04:49 à Tokyo le 1er mars 2020. Il avait disputé le 5000 m (33e) et le 10.000 m (20e) aux Jeux de Rio. Koen Naert, le champion d'Europe 2018 à Berlin et dont le meilleur chrono est de 2h07:39, avait fini 22e du marathon à Rio. Tous deux étaient qualifiés depuis longtemps. Ils sont à respectivement 32 et 31 ans les valeurs sûres de la discipline. Ils seront accompagnés le 8 août, le dernier jour des Jeux, par le jeune Dieter Kersten. Le Limbourgeois de 24 ans a réussi la performance de décrocher sa place lors de son premier marathon, le 18 avril à Enschede, grâce à son chrono de 2h10:22, alors qu'il lui était demandé 2h11:30. Hanne Verbruggen s'est offert un beau cadeau de Saint-Nicolas l'année dernière en réalisant le temps de qualification le 6 décembre à Valence (2h29:14). Mieke Gorissen sera aussi présente grâce à sa performance au marathon de Twente bouclé à 38 ans en 2h28.31. Le chrono demandé par la fédération internationale était de 2h29.30. Les marathons se courront à Sapporo, la ville des JO d'hiver de 1972, en raison de la crainte d'une forte chaleur au mois d'août à Tokyo. Par ailleurs, le COIB a confirmé la sélection d'Isaac Kimeli sur 10.000 mètres. L'athlète était déjà sélectionné sur la distance de 5000 mètres. Il y a quatre ans Artuur Peters était seul kayakiste belge présent à Rio. Benjamin de la compétition à 19 ans, il avait terminé 11e du 1000 mètres en kayak monoplace. Il sera à nouveau présent. Sa soeur Hermien et sa coéquipière Lize Broekx s'aligneront sur la distance de 500 mètres en kayak biplace. Elles ont obtenu leur qualification grâce àleur 4e place aux Mondiaux de Szeged en 2019. Le slalomeur Gabriel De Coster doit sa qualification à un désistement. La Belgique, qui était première nation réserviste, n'a pas hésité à donner sa chance au jeune Tervurenois de 20 ans, médaillé de bronze de l'Euro U23 l'an dernier. (Belga)