Dans le groupe G, Belges et Anglais ont 71% de chances de terminer au deux premières places et ainsi atteindre les huitièmes, loin devant la Tunisie (32%) et le Panama (26%).

A en croire Gracenote, la phalange de Roberto Martinez devrait croiser la route de la Colombie (77% de chances de passer la phase de poules) ou de la Pologne (50%) en huitièmes. Le Sénégal (45%) et la Japon ne devraient donc pas passer l'écueil du premier tour.

Le Brésil, quintuple champion du monde, est le favori de Gracenote avec 21% de chances de sacre final. La Seleçao, largement battue en demi-finales par l'Allemagne (7-1) en 2014 devant son public, n'a perdu qu'une rencontre depuis juin 2016.

L'Espagne a 10% de chances de s'imposer et devance les tenants du titre allemands et l'Argentine (8%). La France (6%) complète le top 5. Le Pérou et la Colombie (5%) sont juste devant l'Angleterre, la Belgique et le Portugal (4%).

Dans le groupe G, Belges et Anglais ont 71% de chances de terminer au deux premières places et ainsi atteindre les huitièmes, loin devant la Tunisie (32%) et le Panama (26%).A en croire Gracenote, la phalange de Roberto Martinez devrait croiser la route de la Colombie (77% de chances de passer la phase de poules) ou de la Pologne (50%) en huitièmes. Le Sénégal (45%) et la Japon ne devraient donc pas passer l'écueil du premier tour. Le Brésil, quintuple champion du monde, est le favori de Gracenote avec 21% de chances de sacre final. La Seleçao, largement battue en demi-finales par l'Allemagne (7-1) en 2014 devant son public, n'a perdu qu'une rencontre depuis juin 2016. L'Espagne a 10% de chances de s'imposer et devance les tenants du titre allemands et l'Argentine (8%). La France (6%) complète le top 5. Le Pérou et la Colombie (5%) sont juste devant l'Angleterre, la Belgique et le Portugal (4%).